COVID-19 | Directives et informations

COVID-19 | Directives et informations

AVIS

Date de mise à jour de cette page : 23 juillet 2020

État de la situation

Voici un guide qui vous guide sur ce que vous devez savoir et ce que vous devez faire
pour protéger votre santé et la santé des autres: Guide autosoin

Lien gouvernement fédéral sur le Covid-19 et programmes gouvernementaux

Programme de suivi de l’isolement volontaire

La Municipalité a déployé un programme de suivi auprès des personnes qui sont en isolement afin de savoir si ces dernières sont toujours en santé et ont tout le nécessaire pour les prochains jours. Actuellement, les gens de 70 ans plus y sont inscrits systématiquement, si vous êtes en isolement volontaire suite à un voyage ou pour tout autre raison, n’hésitez pas à communiquer avec nous afin que l’on puisse faire un suivi de votre situation quotidiennement par téléphone.

Vous pouvez vous déclarer en communiquant avec nous en nous laissant un message au 418-774-3317 poste 100 (DG) ou 120 (Maire).

Directives pour les personnes à risque

Une attention particulière doit être portée aux personnes âgées, particulièrement celles de 70 ans et plus, puisqu’elles sont davantage à risque de complications.

Si la COVID‑19 vous inquiète ou si vous présentez des symptômes comme de la toux ou de la fièvre, vous pouvez contacter, sans frais, le 418 644-4545 pour la région de Québec, le 514 644-4545 pour la région de Montréal et le 1 877 644-4545 ailleurs au Québec.

De plus, si vous avez de la toux ou de la fièvre :

  • Ne vous présentez pas dans une clinique médicale sans avoir reçu au préalable un rendez-vous.
  • Rendez-vous à l’urgence seulement si vous avez des difficultés respiratoires (difficulté à respirer au repos ou impossibilité de respirer en position couchée).
  • Avant de vous rendre à l’urgence, si votre condition le permet, contactez le 418 644-4545 pour la région de Québec, le 514 644-4545 pour la région de Montréal et le 1 877 644-4545 ailleurs au Québec. Si vous êtes un voyageur de retour depuis moins de 14 jours, précisez-le. On vous dira comment vous rendre et quelles précautions prendre (port de masque, utilisation de transport personnel ou d’une ambulance, etc.).

Pour suivre l’évolution au Québec: situation au Québec

Procédures

Afin de respecter les prescriptions gouvernementales, certains services dispensés par la Municipalité sont adaptés pour faire face à la pandémie;

 
Services
État du service
Administration générale/Taxation/Comptes payables et recevables MAINTENUS

Retour à l’horaire habituel

Lundi: 9 h 30 à 11 h 30 et 12 h 15 à 15 h 30

Mardi: 9 h 30 à 11 h 30 et 12 h 15 à 19 h 00

Mercredi: 9h30 à 11h30 et 12h15 à 15h30

Jeudi: 9 h 30 à 11 h 30 et 12 h 15 à 15 h 30

Vendredi – Samedi – Dimanche: fermé

Vous pouvez payer vos comptes en ligne auprès des institutions suivantes : Desjardins, Banque Nationale, BMO, RBC.
Il vous est possible de nos faire parvenir vos chèques par la poste ou bien dans la chute à document près de la porte du bureau municipal (argent et chèque).

Urbanisme et permis de construction MAINTENUS

Retour à l’horaire habituel

Lundi: 9 h 30 à 11 h 30 et 12 h 15 à 15 h 30

Mardi: 9 h 30 à 11 h 30 et 12 h 15 à 19 h 00

Mercredi: 9h30 à 11h30 et 12h15 à 15h30

Jeudi: 9 h 30 à 11 h 30 et 12 h 15 à 15 h 30

Vendredi – Samedi – Dimanche: fermé

Le services d’urbanisme de la MRC qui traite certains des permis est également fermé au public jusqu’à nouvel ordre.

Loisirs et culture

Bibliothèque

MAINTENUS

L’accès aux bâtiments de la Municipalité (édifice municipal et OTJ) est autorisé pour des groupes de 50 personnes maximum.

MAINTENUS

C’est à compter du 7 juin, que la bibliothèque Le Signet ouvrira ses portes, les dimanches, de 9 h 45 à 11 h 45, jusqu’à nouvel ordre. Cependant, il faudra avoir réservé vos livres et obtenu un rendez-vous avant votre visite. Les services de livre en ligne demeurent accessibles.

Voirie MAINTENUS

Les services de voirie sont maintenus.

Nous vous invitons également à maintenir une distance sociale avec notre équipe si vous avez à intervenir avec eux.

Collectes des matières résiduelles et recyclage MAINTENUS

Les services sont maintenus par Services sanitaires DF, Matrec et la RICBS (Site d’Enfouissement), mais des directives particulières sont susceptibles d’être émises en cours de semaine advenant la modification de l’horaire de collecte.

Les services de collecte d’encombrants ménagers demeurent en activité jusqu’à maintenant, pour plus d’informations veuillez contacter la RICBS (Régie intermunicipale) au 1-877-685-2230 .

Pour une durée indéterminée, l’écocentre demeura fermé au public.

Collecte des boues septiques MAINTENU

Le services est maintenu pour les appels d’urgence.

Chronologie des évènements

23 juillet 2020

Aujourd’hui le 23 juillet, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 58080 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 142 cas dans les 24 dernières heures), 221 personnes sont hospitalisées, 14 personnes sont aux soins intensifs et 5662 personnes sont malheureusement décédées (aucun nouveau décès n’a été enregistré). Les prélèvements réalisés le 21 juillet s’élèvent à 14725, pour un total de 1101 665.

Tableau synthèse de l’évolution des données

Date Nouveauxcas confirmés Nouveaux

décès

Hospitalisations Hospitalisationsaux soins intensifs

Prélèvements

réalisés

16 juillet 141 1 260
(-17)
16
(-4)
15 258
17 juillet 158 2 248
(-12)
15
(-1)
14 909
18 juillet 166 1 251
(+3)
18
(+3)
13 430
19 juillet 501 2 251 17
(-1)
10 501
20 juillet 018 1 247
(-4)
15
(-2)
12 217
21 juillet 142 4 235
(-12)
16
(+1)
14 725
22 juillet 142 0 221
(-14)
14
(-2)
ND

Prendre note que les données présentées sont extraites à 16 h la veille de la date indiquée et couvrent les 24 heures précédentes, à l’exception des données sur les prélèvements qui sont disponibles avec un délai de 48 heures et correspondent à ceux réalisés à la date indiquée.

MODIFICATION DES RÈGLES CONCERNANT LE NOMBRE DE PERSONNES AUTORISÉES LORS D’ÉVÉNEMENTS INTÉRIEURS ET EXTÉRIEURS DANS DES LIEUX PUBLICS

Le gouvernement du Québec a annoncé qu’à compter du lundi 3 août prochain, le nombre maximal de personnes permis lors d’événements intérieurs et extérieurs passera de 50 à 250 personnes, et ce, dans le respect des règles et consignes d’hygiène connues et établies, particulièrement celle de la distanciation physique.

Cette nouvelle règle s’applique aux lieux publics et non aux rassemblements intérieurs et extérieurs d’une résidence privée ou d’un chalet qui, eux, sont toujours fixés à 10 personnes.

Événements intérieurs

L’augmentation à 250 personnes s’applique aux salles de spectacle, théâtres et cinémas à travers le Québec, ainsi qu’au public qui assiste à une production, à un tournage audiovisuel intérieur ou à une captation de spectacle intérieur. Debout, ces spectateurs devront maintenir entre eux, dans la mesure du possible, une distance de deux mètres. Les personnes de plus de 12 ans devront aussi porter le masque ou le couvre-visage lorsqu’elles se déplacent, à moins d’avoir une condition médicale particulière. Lorsque les spectateurs seront assis, la distanciation physique de 1,5 m sera autorisée, mais elle ne s’appliquera pas aux personnes provenant d’un même ménage. Les spectateurs assis pourront retirer leur masque ou leur couvre-visage, mais ils devront le remettre lors de leurs déplacements.

L’augmentation de la capacité d’accueil à 250 personnes vise aussi un entraînement ou un événement sportif amateur intérieur, de même que les lieux de culte, les salles d’audience et les salles louées, y compris les salles communautaires.

Événements extérieurs

À partir du 3 août prochain, les événements extérieurs dans les lieux publics en respectant un  aximum
de 250 personnes seront permis. Comme dans les autres circonstances, une distance de deux mètres est nécessaire entre les personnes, à défaut de quoi le port du masque ou le couvre-visage est obligatoire pour les personnes de plus de 12 ans, à moins d’avoir une condition médicale.

À noter qu’en raison des risques importants de contagion et de transmission du virus, les festivals et  les grands événements demeurent interdits jusqu’au 31 août.

16 juillet 2020

Aujourd’hui le 16 juillet, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 57001 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 142 cas dans les 24 dernières heures), 277 personnes sont hospitalisées, 20 personnes sont aux soins intensifs et 5646 personnes sont malheureusement décédées (9 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s’ajoute 1 décès survenu avant le 8 juillet). Les prélèvements réalisésle 14 juillet s’élèvent à 12887 pour un total de 1005 683.

Tableau synthèse de l’évolution des données

Date Nouveaux

cas confirmés

Nouveauxdécès Hospitalisations Hospitalisations

aux soins intensifs

Prélèvements réalisés
14 juillet 109 5 295(-10) 21(0) 12 887
15 juillet 129 1 285
(-10)
20(-1) ND
16 juillet 142 9 277
(-8)
20(0) ND

Prendre note que les données présentées sont extraites à 16 h la veille de la date indiquée et couvrent les 24 heures précédentes, à l’exception des données sur les prélèvements qui sont disponibles avec un délai de 48 heures et correspondent à ceux réalisés à la date indiquée.

15 juillet 2020

Aujourd’hui le 15 juillet, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 56859 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 129 cas dans les 24 dernières heures), 285 personnes sont hospitalisées, 20 personnes sont aux soins intensifs et 5636 personnes sont malheureusement décédées (1 nouveau décès a été enregistré, auquel s’ajoutent 2 décès survenus avant le 7 juillet). Les prélèvements réalisés le 13 juillet s’élèvent à 9952
pour un total de 992796.

Date Nouveauxcas confirmés Nouveauxdécès Hospitalisations Hospitalisationsaux soins intensifs Prélèvements réalisés
12 juillet 114 3 306

(-7)

20

(-2)

9 072
13 juillet 100 1 305

(-1)

21

(+1)

9 952
14 juillet 109 5 295

(-10)

21

(0)

ND
15 juillet 129 1 285

(-10)

20

(-1)

ND

Prendre note que les données présentées sont extraites à 16 h la veille de la date indiquée et couvrent les 24 heures précédentes, à l’exception des données sur les prélèvements qui sont disponibles avec un délai de 48 heures et correspondent à ceux réalisés à la date indiquée.

PRÉCISIONS CONCERNANT LE PORT DU MASQUE DANS LES LIEUX PUBLICS FERMÉS

Néanmoins, le gouvernement a apporté quelques précisions quant à l’obligation du port du masque dans les lieux publics fermés. Ainsi, à compter du samedi 18 juillet, les personnes de 12 ans et plus devront porter un masque ou un couvre-visage dans plusieurs espaces publics fermés partout au Québec.

Ainsi, il sera interdit au public d’accéder aux lieux suivants et d’y circuler sans porter un couvrevisage :

  • Les commerces de vente au détail;
  • Les entreprises de services (ex. : pharmacies);
  • Les cabinets privés de professionnels;
  • Les lieux où sont offerts des services municipaux ou gouvernementaux;
  • Les entreprises de soins personnels (ex. : coiffeurs, soins esthétiques);
  • Les centres commerciaux;
  • Les lieux de culte;
  • Les cinémas, les salles de spectacles, etc.
  • Les lieux utilisés pour accueillir des événements, comme des congrès et des conférences;
  • Toutes les aires communes d’établissements, notamment ceux d’immeubles de bureaux (ex. : halls d’entrée, ascenseurs et corridors);
  • Les écoles (à l’exception des écoles primaires et secondaires), les collèges d’enseignement et les universités;
  • Les transports collectifs.

Rappelons toutefois que le port du masque est fortement déconseillé pour les enfants de moins de 2 ans. Pour les enfants de 2 à 12 ans, le port du couvre-visage est fortement recommandé, mais pas obligatoire, à l’intérieur de ces endroits.

Dès le 18 juillet prochain, un citoyen qui choisirait de ne pas se conformer à cette nouvelle directive ne pourra avoir accès à l’établissement concerné. Le gouvernement souhaite toutefois la collaboration des citoyens et des commerçants, qui ont très bien répondu à l’imposition des mesures des autorités de santé publique depuis le début de la pandémie.

13 juillet 2020

Aujourd’hui le 13 juillet, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 56 621 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 100 cas dans les 24 dernières heures), 305 personnes sont hospitalisées, 21 personnes sont aux soins intensifs et 5628 personnes sont malheureusement décédées (1 nouveau décès a été enregistré). Les prélèvements réalisés le 11 juillet s’élèvent à 8 535 pour un total de 973 772.

Tableau synthèse de l’évolution des données

Date Nouveaux

cas confirmés

Nouveaux

décès

Hospitalisations Hospitalisations

aux soins intensifs

Prélèvements réalisés
9 juillet 137 2 308(-23) 27(0) 12 232
10 juillet 100 2 317(+9) 24(-3) 10 753
11 juillet 91 4 313(-4) 22(-2) 8 535
12 juillet 114 3 306(-7) 20(-2) ND
13 juillet 100 1 305(-1) 21(+1) ND

Prendre note que les données présentées sont extraites à 16 h la veille de la date indiquée et couvrent les 24 heures précédentes, à l’exception des données sur les prélèvements qui sont disponibles avec un délai de 48 heures et correspondent à ceux réalisés à la date indiquée.

OBLIGATION DU PORT DU MASQUE ÉTENDUE À L’ENSEMBLE DES ENDROITS PUBLICS FERMÉS DÈS SAMEDI

Aujourd’hui, en point de presse, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, et du directeur national de la santé publique, M. Horacio Arruda, a fait le point sur la situation de la pandémie au Québec.

D’entrée de jeu, le premier ministre est revenu sur la tragédie de Saint-Apollinaire et a rappelé l’importance de demander de l’aide.

Le premier ministre a ensuite rappelé que les Québécois avait bien écouté les consignes en période de confinement et a rappelé la stratégie du gouvernement de rouvrir graduellement les différents secteurs d’activités dans le respect des mesures de distanciation. Il a déploré que certaines personnes ne respectaient pas les consignes, notamment au niveau des rassemblements privés.

Il a indiqué que 600 inspections ont été faites la semaine dernière dans les bars et que les rapports étaient très positifs. Il a rappelé que les bars avaient été à l’origine de transmission communautaire dans d’autres états et que la vigilance était essentielle. En réponse à une question, il a indiqué que la fermeture des bars étaient toujours possibles selon l’évolution de la situation.

Le premier ministre a indiqué que les données démontrent une augmentation du nombre de cas au Québec ainsi que de la transmission communautaire. Avec l’arrivée des vacances de la construction et l’augmentation des déplacements entre les régions, il a annoncé que le masque sera dorénavant obligatoire pour les personnes de 12 ans et plus dans les lieux publics fermés dès samedi le 18 juillet. Les propriétaires des commerces seront responsables de l’application de cette règle. Des amendes entre 400$ et 6000$ pourront être données aux propriétaires d’établissement contrevenants.

Il a expliqué que le port du masque, notamment dans les restaurants et les salles de spectacle, sera obligatoire lors des déplacements mais pourra être retiré une fois assis à sa place.

À partir du premier août, des amendes pourraient être données aux individus qui ne respectent pas les règles. Il a indiqué que le ministre de la Santé est en train de travailler aux modalités.

Questionné quant à l’imposition du port du masque dans les écoles, le directeur de la santé publique a indiqué que le masque pourrait être obligatoire au niveau collégial et universitaire lors des déplacements entre les salles de cours.

10 juillet 2020

Aujourd’hui le 10 juillet, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 56 316 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 100 cas dans les 24 dernières heures), 317 personnes sont hospitalisées, 24 personnes sont aux soins intensifs et 5 612 personnes sont malheureusement décédées (2 nouveaux décès ont été enregistrés auxquels s’ajoute 1 décès survenu avant le 2 juillet). Les prélèvements réalisés le 8 juillet s’élèvent à 11 454 pour un total de 942 252.

Tableau synthèse de l’évolution des données

Date Nouveaux casconfirmés Nouveauxdécès Hospitalisations Hospitalisationsaux soins intensifs Prélèvements réalisés
8 juillet 82 6 331

(-16)

27

(+1)

11 454
9 juillet 137 2 308

(-23)

27

(0)

ND
10 juillet 100 2 317

(+9)

24

(-3)

ND

Prendre note que les données présentées sont extraites à 16 h la veille de la date indiquée et couvrent les 24 heures précédentes, à l’exception des données sur les prélèvements qui sont disponibles avec un délai de 48 heures et correspondent à ceux réalisés à la date indiquée.

9 juillet 2020

Aujourd’hui le 9 juillet, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 56 216 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 137 cas dans les 24 dernières heures), 308 personnes sont hospitalisées, 27 personnes sont aux soins intensifs et 5 609 personnes sont malheureusement décédées (2 nouveaux décès ont été enregistrés auxquels s’ajoutent 4 décès survenus avant le 1er juillet). Les prélèvements réalisés le 7 juillet s’élèvent à 9 358 pour un total de 930 798.

Tableau synthèse de l’évolution des données

Date Nouveaux cas

confirmés

Nouveaux

décès

Hospitalisations Hospitalisations

aux soins intensifs

Prélèvements réalisés
7 juillet 60 9

347

(-30)

26

(+1)

9 358
8 juillet 82 6

331

(-16)

27

(+1)

ND
9 juillet 137 2

308

(-23)

27

(0)

ND

Prendre note que les données présentées sont extraites à 16 h la veille de la date indiquée et couvrent les 24 heures précédentes, à l’exception des données sur les prélèvements qui sont disponibles avec un délai de 48 heures et correspondent à ceux réalisés à la date indiquée.

MESURES D’ENCADREMENT POUR LES BARS

Lors d’un point de presse tenu aujourd’hui, le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, accompagné du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, a annoncé la mise en
place de mesures additionnelles touchant les bars pour assurer la protection de la population en période actuelle de la pandémie de la COVID-19.

  • Les bars devront cesser la vente de boissons alcoolisées à minuit et les clients devront avoir quitté l’établissement au plus tard à 1 h a.m.
  • Les bars ne pourront accueillir plus de 50 % de leur capacité légale.
  • La danse est interdite et les clients doivent demeurer assis.

Il a indiqué comprendre l’insatisfaction des propriétaires de bars, mais que cette mesure vise à protéger la population.

Par ailleurs, le ministre a indiqué qu’un registre permettant de consigner les coordonnées des clients, ou d’une personne désignée par un groupe de clients, devra aussi être instauré par les tenanciers de bars. Cette initiative vise à faciliter les enquêtes épidémiologiques en cas d’éclosion, le tout dans le respect des règles de protection de la vie privée.

Le ministre a invité les clients à collaborer, à signer le registre et à respecter les consignes. Le ministre a rappelé que les données montrent une recrudescence des cas.

Enfin, le ministre a indiqué que le gouvernement allait appuyer les propriétaires en augmentant la présence policière et par des visites d’inspecteurs de la CNESST.

Le directeur national de la santé publique a réitéré l’importance d’éviter les rassemblements, de respecter la distanciation et de porter le masque afin d’éviter un reconfinement. Il a rappelé la règle : 10 personnes, 3 familles, 2 mètres.

Questionné quant au port du masque obligatoire, le ministre a indiqué que des annonces seront faites prochainement. Il a rappelé l’importance d’avoir des mesures claires et applicables, notamment au niveau de la sécurité publique.

8 juillet 2020

Aujourd’hui le 8 juillet, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 56 079 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 82 cas dans les 24 dernières heures), 331 personnes sont hospitalisées, 27 personnes sont aux soins intensifs et 5 603 personnes sont malheureusement décédées (6 nouveaux décès ont été enregistrés auxquels s’ajoutent 7 décès survenus avant le 30 juin). Les prélèvements réalisés le 6 juillet s’élèvent à 7 576 pour un total de 921 440.

Tableau synthèse de l’évolution des données

Date Nouveaux cas

confirmés

Nouveaux

décès

Hospitalisations Hospitalisations

aux soins intensifs

Prélèvements réalisés
2 juillet 69 8 411

(-11)

32

(-1)

7 615
3 juillet 89 7 392

(-19)

31

(-1)

7 761
4 juillet 102 3 375

(-17)

27

(-4)

6 105
5 juillet 79 1 371

(-4)

26

(-1)

5 446
6 juillet 74 3 377

(+6)

25

(-1)

7576
7 juillet 60 9 347

(-30)

26

(+1)

ND
8 juillet 82 6 331

(-16)

27

(+1)

ND

Prendre note que les données présentées sont extraites à 16 h la veille de la date indiquée et couvrent les 24 heures précédentes, à l’exception des données sur les prélèvements qui sont disponibles avec un délai de 48 heures et correspondent à ceux réalisés à la date indiquée.

POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET BUDGÉTAIRE DU CANADA

Le ministre des Finances fédéral, Bill Morneau, a présenté devant la Chambre des communes un portrait de la situation économique et budgétaire du Canada. Il a indiqué que la pandémie a affecté l’emploi de 5,5 millions de canadiens, soit 30 % de la population active. Il a rappelé que la diminution de la transmission demeure la meilleure politique pour assurer la relance économique. Il a indiqué que malgré
les investissements importants, le Canada demeurera dans une situation enviable par rapport aux autres pays du G7.

Le déficit projeté s’établit à 343,2 milliards $ en 2020-2021, le ratio de la dette fédérale bondissant à 49,1 % du PIB en 2020-2021 comparativement à 31 % l’année précédente. Ce ratio demeure un des plus faibles de tous les pays économiquement avancés. Malgré ce montant colossal, le ministre a indiqué que la baisse des taux d’intérêt entraîne une diminution des frais de la dette publique en 2020-2021 de 4 milliards $. Le ministre a indiqué que des mesures d’austérité n’étaient pas envisagées, ni souhaitables.

Par ailleurs, on prévoit une contraction de l’économie de 6,8 % du PIB en 2020 et un rebond de 5,5 % en 2021. La dette devrait augmenter à 1 200 milliards d’ici mars prochain.

Il a rappelé l’investissement de 14 milliards $ proposé aux provinces pour investir notamment dans les services de garde.

L’aide fédérale directe pour la pandémie a totalisé 230 milliards $ en soutien financier aux Canadiens et aux entreprises, une contribution qui représente 14 % du PIB.

Quelques chiffres

  • Subvention salariale d’urgence : 80 milliards dont ont bénéficié 3 millions de Canadiens
  • Prestation canadienne d’urgence : 53 milliards $ remis à 8 millions de Canadiens
  • Compte d’urgence pour entreprises : 27,5 milliards $
  • Bonification de l’allocation pour enfants : 2 milliards $
  • Prestation canadienne d’urgence pour étudiants : 601 000 étudiants ont reçu 1,4 milliards $ en aide
  • 6,7 millions d’aînés ont reçu un chèque de 300 $
  • 85 milliards $ en report de versement de taxe, d’impôt et de droits de douane

LANCEMENT D’UNE CONSULTATION NUMÉRIQUE PUBLIQUE SUR L’ÉVENTUELLE UTILISATION D’UNE APPLICATION MOBILE DE NOTIFICATION D’EXPOSITION AU CORONAVIRUS

Aujourd’hui, le ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, M. Éric Caire, a annoncé le lancement d’une consultation numérique publique quant à l’utilisation d’une application mobile de notification d’exposition au coronavirus qui se tiendra jusqu’au 2 août prochain.

Jumelée aux mesures existantes, une telle application pourrait contribuer à l’effort collectif de lutte contre la pandémie de la COVID-19. Tout en préservant l’anonymat et la vie privée de chaque personne, l’application permettrait d’améliorer la communication avec les utilisatrices et utilisateurs qui auraient été potentiellement exposés au virus.

Le gouvernement du Québec juge essentiel que la population puisse s’exprimer sur la question. Une consultation publique, accessible sur la plateforme de consultation gouvernementale à consultation.quebec.ca, permettra, entre autres, de connaître l’intérêt des Québécoises et des Québécois pour une telle application.

Pour en savoir plus ou pour participer à la consultation, cliquez ICI.

CRISE SANITAIRE LIÉE À LA COVID-19 – PRISE EN COMPTE DES SOMMES REÇUES DANS LE CADRE DES MESURES TEMPORAIRES FÉDÉRALES

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale a tenu à rappeler aujourd’hui aux personnes qui reçoivent une aide financière du Ministère qu’elles doivent déclarer les sommes reçues, dans le contexte de la crise sanitaire liée à la COVID-19, du gouvernement fédéral. En effet, par souci d’équité envers tous les citoyens et citoyennes, les prestations ou subventions reçues dans le cadre des mesures temporaires fédérales seront prises en compte pour établir le montant des prestations et des subventions versées par le Ministère.

Les clientèles suivantes du Ministère qui bénéficient ou comptent bénéficier d’une des mesures temporaires du gouvernement fédéral sont invitées à contacter leur agent :

  • les individus qui reçoivent une aide financière de dernier recours;
  • les individus qui participent à une mesure des services publics d’emploi;
  • les entreprises adaptées, les entreprises d’insertion et les ressources externes qui bénéficient d’une aide financière du Ministère.

Les mesures temporaires du gouvernement fédéral visées sont les suivantes :

  • Pour les individus :
    • la Prestation canadienne d’urgence (PCU),
    • la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE);
  • Pour les entreprises adaptées, les entreprises d’insertion et les ressources externes : les subventions salariales fédérales (subvention salariale temporaire de 10 % et subvention salariale d’urgence du Canada de 75 %).

6 juillet 2020

Aujourd’hui le 6 juillet, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 55 937 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 74 cas dans les 24 dernières heures), 377 personnes sont hospitalisées, 25 personnes sont aux soins intensifs et 5 577 personnes sont malheureusement décédées (3 nouveaux décès ont été enregistrés). Les prélèvements réalisés le 4 juillet s’élèvent à 6 105 pour un total de 908 418.

Tableau synthèse de l’évolution des données

Date

Nouveaux cas

confirmés

Nouveaux

décès

Hospitalisations Hospitalisations

aux soins intensifs

Prélèvements

réalisé

30 juin 68 7 435

(-20)

38

(-7)

8 745

1er juillet 66 7 422

(-13)

33
(-5)
8 825
2 juillet 69 8 411

(-11)

32

(-1)

7 615
3 juillet 89 7 392

(-19)

31

(-1)

7 761
4 juillet 102 3 375

(-17)

27

(-4)

6 105
5 juillet 79 1 371

(-4)

26

(-1)

ND
6 juillet 74 3 377

(+6)

25

(-1)

ND

Prendre note que les données présentées sont extraites à 16 h la veille de la date indiquée et couvrent les 24 heures précédentes, à l’exception des données sur les prélèvements qui sont disponibles avec un délai de 48 heures et correspondent à ceux réalisés à la date indiquée.

POINT SUR LA SITUATION DE LA COVID-19 AU QUÉBEC

Lors d’un point de presse en début d’après-midi, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, accompagné du directeur de la santé publique, Dr Horacio Arruda, a indiqué que le gouvernement du Québec ferait le point régulièrement sur la situation de la pandémie tout au cours de la période estivale.

Le ministre de la Santé a ensuite rappelé aux propriétaires de bars, de restaurants, de terrasses commerciales, de plages, de piscines, aux responsables des courses d’autos, et à tous les responsables de lieux de rassemblements de leurs responsabilités quant au respect des consignes de la santé publique et de la distanciation sociale.

Il a indiqué qu’il avait demandé des recommandations à la sous-ministre à la Santé et aux Services sociaux d’ici jeudi, en collaboration avec la Régie des alcools des courses et des jeux, la CNESST, la Sécurité publique et la Santé publique, concernant les possibilités qui s’offrent au gouvernement en matière de sanction pour non-respect des consignes par les propriétaires et les clients (suspension de permis de bars, amendes, reconfinement, nouvelles limitations, resserrement des heures, etc.).

Il a assuré que le gouvernement suivait la situation de très près et allait apporter des ajustements rapidement à la suite des incidents inacceptables des derniers jours afin d’éviter que de telles situations se reproduisent. Il a martelé que le gouvernement n’hésiterait pas à sanctionner les contrevenants et à fermer les établissements pris en faute. Il a indiqué que le gouvernement avait demandé à la sécurité publique de renforcer la présence policière.

Après avoir rappelé les chiffres quotidiens de la COVID-19, il a indiqué que le gouvernement publierait désormais un tableau synthèse quotidien de l’évolution des données sur 7 jours pour observer la tendance. De plus, le nombre de prélèvements effectués sera également rendu public quotidiennement.

Il a réitéré l’importance de développer une stratégie pour accroître le dépistage. Il a enfin rappelé l’importance du respect des consignes sanitaires et de la distanciation par l’ensemble des Québécois.

Questionné sur l’imposition du masque dans tous les lieux publics, le ministre a réitéré que si la tendance démontre un accroissement des cas, cette option pourrait être envisagée.

Quant au retour au travail des employés de bureau, le directeur de la santé publique a réitéré que le télétravail était à privilégier.

30 juin 2020

Aujourd’hui le 30 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 55 458 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 68 cas dans les 24 dernières heures), 435 personnes sont hospitalisées, 38 personnes sont aux soins intensifs et 5 503 personnes sont malheureusement décédées (7 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s’ajoutent 11 décès survenus avant le 22 juin).

29 juin 2020

Aujourd’hui le 29 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 55 390 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 72 cas dans les 24 dernières heures), 455 personnes sont hospitalisées, 45 personnes sont aux soins intensifs et 5 485 personnes sont malheureusement décédées (5 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s’ajoutent 2 décès survenus avant le 21 juin).

Voici une synthèse de l’évolution des données depuis le dernier bilan quotidien paru le 25 juin :

Date Personnes

infectées

Décès Hospitalisations

Hospitalisations aux soins

intensifs

26 juin  55 156 (+77) 5 455 (+7) 478 (-9) 48 (-2)
27 juin 55 241 (+85) 5 472 (+17) 458 (-20) 45 (-3)
28 juin 55 318 (+77) 5 478 (+6) 455 (-3) 43 (-2)
29 juin 55 390 (+72) 5 485 (+7) 455 45 (+2)

Il est à noter que malgré l’annonce faite la semaine dernière, le gouvernement a choisi de revenir à la diffusion de bilan quotidien de la situation de la COVID-19.

25 juin 2020

Aujourd’hui le 25 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 55 079 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 142 cas dans les 24 dernières heures), 487 personnes sont hospitalisées, 50 personnes sont aux soins intensifs et 5 448 personnes sont malheureusement décédées (6 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s’ajoute 1 décès survenu avant le 17 juin).

Il est à noter qu’il s’agit du dernier bilan quotidien du gouvernement de la situation de la COVID-19, puisque les prochains seront diffusés sur une base hebdomadaire. Le prochain sera émis le jeudi 2 juillet.

PROCHAINES ÉTAPES DU PLAN DE DÉCONFINEMENT

Le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, accompagné de la directrice régionale de la santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin, a fait le point aujourd’hui sur les dernières étapes de déconfinement conditionnel pour la période estivale. Il a annoncé qu’à partir d’aujourd’hui, le 25 juin, l’ensemble des secteurs qui étaient encore confinés peuvent reprendre leurs activités sous certaines conditions, à l’exception de trois secteurs ou activités qui demeurent interdits :

  1. Les festivals et grands événements
  2. Les camps de vacances réguliers avec séjours
  3. Les combats en contexte sportif

Ainsi, les parcs aquatiques et d’attraction, les spas, les établissements d’hébergement touristique, les bars, les casinos et les maisons de jeux ainsi que les entreprises de services peuvent rouvrir. Les règles sectorielles applicables à chacun des secteurs ou activités devront être respectées. La distanciation sociale de deux mètres devra être respectée.

Pour les entreprises de services, le télétravail doit être privilégié.

Pour les établissements d’hébergement touristique, les cuisines communes devront être fermées et, dans certains dortoirs, la limite de trois ménages devra être respectée.

Pour les bars, en plus des règles relatives à la restauration, les clients devront être assis pour limiter la circulation.

Les exploitants ont la responsabilité de mettre en place des mesures pour assurer le respect des consignes sanitaires et des règles applicables.

Le directeur s’est montré préoccupé par un certain relâchement quant au respect des consignes et a réitéré que le Québec subirait vraisemblablement une seconde vague et que le respect des consignes
demeure essentiel.

Questionné sur la baisse du dépistage, le directeur de la santé publique a indiqué que la population n’était pas au rendez-vous et qu’il travaillait à mettre en place une stratégie plus proactive.

22 juin 2020

Aujourd’hui le 22 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 54 835 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 69 dans les
24 dernières heures), 520 personnes sont hospitalisées, 57 personnes sont aux soins intensifs et 5 417 personnes sont malheureusement décédées (aucun nouveau décès n’a été enregistré).

RÉOUVERTURE DES PISCINES PUBLIQUES INTÉRIEURES – RAPPEL DES EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES

À la suite de l’annonce récente par le gouvernement de la réouverture des piscines publiques intérieures, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques souhaite vous rappeler les exigences réglementaires relatives à la qualité de l’eau de ces bassins, ainsi que les bonnes pratiques pour éviter les risques associés à la légionellose. Une eau de qualité contribue à protéger la santé des usagers et des suivis réguliers sont primordiaux.

19 juin 2020

Aujourd’hui le 19 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 54 550 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 167), 574 personnes sont hospitalisées, 63 personnes sont aux soins intensifs et 5 375 personnes sont malheureusement décédées (5 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s’ajoutent 30 décès survenus avant le 11 juin).

PLAN DE DÉCONFINEMENT DES CENTRES D’HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE

Ce matin, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a dévoilé son plan de déconfinement des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). Plusieurs des mesures sont entrées en vigueur hier, le 18 juin, et ce, sur l’ensemble du territoire québécois.

Depuis cette date, il est donc possible, dans les installations sans éclosion, de sortir sans une supervision du CHSLD, de faire un séjour hors de l’installation de plus de 24 h, de recevoir des visites et de rencontrer des gens à l’extérieur ainsi que de participer à des activités de groupe intérieures et extérieures, et ce, sous certaines conditions, soit des mesures de prévention et de contrôle des infections.

À partir du 26 juin, il sera également possible de recourir à des bénévoles et, pour les usagers et leur famille, de faire appel à des services externes, par exemple de coiffure ou d’accompagnement.

Pour ce qui est des CHSLD où il y a éclosion, les activités repas et l’isolement à la chambre sont maintenus, hormis pour les personnes non infectées. Les unités qui ne sont pas en éclosion peuvent permettre à leurs résidents de prendre leurs repas en salle à manger, en préconisant la distanciation physique ainsi que le concept de bulle sociale. Précisons que le concept de bulle sociale consiste en un regroupement d’au maximum 10 ou 12 personnes au sein duquel il y a un assouplissement de certaines mesures, dont la distanciation physique. Le groupe de résidents doit toujours être le même lors des activités, et bénéficier des services fournis par la même équipe d’intervenants.

Quant aux comités des usagers et des résidents, ceux-ci peuvent recommencer à se réunir dès maintenant, mais il est recommandé de favoriser les rencontres virtuelles lorsque cela est possible.

Des orientations concernant les résidences privées pour aînés et les ressources intermédiaires seront communiquées sous peu.

18 juin 2020

Aujourd’hui le 18 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 54 383 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 120), 637 personnes sont hospitalisées, 65 personnes sont aux soins intensifs et 5 340 personnes sont malheureusement décédées (11 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s’ajoutent 31 décès survenus avant le 10 juin).

NOUVELLE PHASE DE DÉCONFINEMENT DES SERVICES DE GARDE ÉDUCATIFS À L’ENFANCE

Dans le but de favoriser le bien-être et le développement global des tout-petits, le gouvernement du Québec a annoncé une nouvelle phase de réouverture des services de garde éducatifs à l’enfance.

Retour à 100 % de la capacité d’accueil

À partir du lundi 22 juin, les établissements situés à l’extérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), de la municipalité régionale de comté (MRC) de Joliette et de la ville de L’Épiphanie pourront recevoir 100 % du nombre maximal d’enfants indiqué à leur permis. En ce qui concerne les personnes responsables d’un service de garde en milieu familial (RSG), le nombre régulier d’enfants pouvant être accueillis sera de nouveau en vigueur.

Pour les services de garde éducatifs à l’enfance situés dans la CMM, la MRC de Joliette et la ville de
L’Épiphanie, ce ratio demeure à 50 % du nombre maximal d’enfants indiqué à leur permis pour le moment. En milieu familial, au plus 4 enfants peuvent être accueillis. Ces services de garde pourront passer à la phase 3, et donc accueillir plus d’enfants à partir du 29 juin si la situation sanitaire le permet.

Assouplissement des mesures en place

Le gouvernement du Québec a également annoncé l’abolition de la règle de distanciation entre les enfants d’un même groupe (maximum de dix enfants) et entre les enfants et leur éducatrice attitrée, et ce, dans l’ensemble des services de garde au Québec. La distanciation de deux mètres entre les adultes est toujours en vigueur.

Les mesures de base d’hygiène et de salubrité dans les installations, comme le lavage fréquent des mains, demeurent en place en vue d’assurer la santé et la sécurité des enfants, de leur famille et du personnel du service de garde.

17 juin 2020

Aujourd’hui le 17 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 54 263 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 117), 690 personnes sont hospitalisées, 72 personnes sont aux soins intensifs et 5 269 personnes sont malheureusement décédées (9 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s’ajoutent 20 décès survenus avant le 9 juin).

NOUVELLE PHASE DE REPRISE DES SPORTS ET DES ACTIVITÉS PHYSIQUES

La ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, accompagnée du Dr Horacio Arruda, directeur national de la santé publique, a annoncé aujourd’hui une nouvelle phase de reprise des activités sportives.

Infrastructures sportives intérieures et matchs pour les sports collectifs
Dès le 22 juin, le gouvernement procédera à la réouverture des infrastructures sportives intérieures et à la reprise des matchs pour les sports collectifs, dans le respect des directives de la Direction générale de la santé publique. Cela inclut les arénas, les plateaux de gymnastique et les centres de conditionnement physique. Elle a rappelé que des ajustements devront toutefois être apportés dans la pratique des activités sportives.

Questionnée quant à l’utilisation des vestiaires, elle a indiqué que celle-ci était permise, mais non recommandée. Elle a invité les gens à éviter de les utiliser dans la mesure du possible.

Une fois cette nouvelle phase terminée, il ne restera plus qu’à autoriser la reprise des sports de combat pour finaliser le déconfinement de l’ensemble des sports pratiqués au Québec.

Plages publiques et privées

Par ailleurs, la ministre a annoncé qu’à compter du 22 juin, les plages publiques et privées pourront ouvrir à nouveau. De plus, à compter d’aujourd’hui, la formation de sauveteurs pour les plages pourra débuter.

Respect des consignes et guides

Rappelons que toutes les consignes de santé publique qui s’appliquent devront être respectées, notamment celles concernant les déplacements non essentiels et les rassemblements de spectateurs.

16 juin 2020

Aujourd’hui le 16 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 54146 cas confirmés de personnes infectées au Québec (une hausse de 92), 718 personnes sont hospitalisées, 77 personnes sont aux soins intensifs et 5269 personnes sont malheureusement décédées (21 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s’ajoutent 6 décès survenus avant le 8 juin).

Lors d’une mêlée de presse en après-midi en Beauce, le premier ministre François Legault a d’entrée de jeu souligné l’excellente gestion de crise de la région de Chaudière-Appalaches. Il a réitéré la nécessité de réviser les délais qui retardent indûment les projets en santé et routiers attendus dans la région.

Questionné sur les impacts de la prolongation de la Prestation canadienne d’urgence annoncée ce matin par Justin Trudeau, il a indiqué que son gouvernement devra évaluer la possibilité de prolonger les incitatifs pour les travailleurs essentiels.

RENTRÉE SCOLAIRE AUTOMNALE 2020

En conférence de presse ce matin, le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. JeanFrançois Roberge, accompagné du conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), Dr Richard Massé, a dévoilé le plan de retour gouvernemental pour la rentrée automnale 2020 pour les élèves et les étudiants du Québec.

PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE

Le ministre a confirmé le retour en classe, en septembre prochain, de tous les élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire, et ce, partout au Québec.

Préscolaire, primaire et 1re, 2e et 3e années du secondaire

  • 100 % des élèves du préscolaire, du primaire et de 1re, 2e et 3e années du secondaire seront présents dans les établissements, selon les ratios habituels.
  • L’organisation des classes se fera sous forme de sous-groupes de six élèves ou moins.
  • Les distances d’un mètre entre les sous-groupes d’élèves et de deux mètres avec le personnel devront être respectées.
  • Les enseignants se déplaceront selon les matières à enseigner alors que les élèves resteront dans le même local.
  • Pour les élèves de 1re, 2e et 3e années du secondaire, les horaires de cours et de projets particuliers seront réaménagés en fonction du principe des groupes-classes fermés.

4e et 5e années du secondaire

Pour les élèves de 4e et de 5e années du secondaire, deux options seront à la disposition des centres de services scolaires, en fonction de leur réalité et des besoins identifiés dans leurs milieux respectifs.

  • La première option est calquée sur le modèle retenu pour les élèves de 1re, 2e et 3e années du secondaire : tous les élèves seront en présence et un réaménagement sera fait concernant l’horaire des cours à option et des projets particuliers, en fonction du principe des groupes-classes fermés.
  • La deuxième option consiste en une formule d’alternance avec des groupes constitués dans le respect des règles de distanciation physique fréquentant l’école au moins un jour sur deux (plancher de présence à 50 %). Des apprentissages en ligne et des travaux à faire à la maison viendraient alors compléter l’offre éducative.

Transport scolaire

  • La règle de distanciation d’un mètre sera appliquée en vue d’accueillir plus d’élèves.
  • Les parents sont toutefois invités à assurer le transport de leur enfant à l’école, dans la mesure du possible.

Formation générale des adultes et formation professionnelle

  • Formation hybride : apprentissage sur place ou à distance, selon le contexte;
  • Distance de 1,5 mètre entre chaque élève dans les classes;
  • Distance de 2 mètres pour tous dans les laboratoires et les aires communes;
  • Dans les programmes où le respect de la distance sera impossible, les élèves et les enseignants devront se doter d’équipement individuel de protection.

Protocole d’urgence

Dans le but d’être prêts à toute éventualité, les centres de services scolaires devront se doter d’un protocole d’urgence avant la rentrée de l’automne. Celui-ci devra leur permettre de basculer rapidement vers la formation à distance si la situation devait l’exiger.

Ce protocole devra notamment prévoir des mécanismes pour la distribution rapide de tablettes et d’ordinateurs portables aux élèves qui en auraient besoin, des processus établis pour l’utilisation de plateformes numériques en vue de poursuivre les apprentissages et de maintenir la communication, de la formation pour le personnel, les élèves et leurs parents quant à leur utilisation, ainsi que des mesures de reddition de comptes sur les services rendus aux élèves.

De son côté, le gouvernement s’assurera également de tout mettre en place pour le réseau scolaire en prévision d’une seconde vague.

Entente avec Savoir Média

Le gouvernement travaille par ailleurs à d’autres initiatives de manière préventive, par exemple à la mise sur pied, en collaboration avec Savoir Média, du projet Matière à emporter, qui consiste en des capsules d’enseignement pour la télévision et le Web qui pourront être diffusées en cas de fermeture des établissements.

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

Le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur a également dévoilé son plan de match concernant la rentrée automnale en enseignement supérieur.

Pour les étudiants des cégeps et des universités, une formule hybride, alliant présence en classe et enseignement à distance, sera privilégiée. Un maximum d’activités pédagogiques et de services de soutien seront offerts en présence, dans le respect des consignes sanitaires données par la Santé publique et d’une distanciation physique de 1,5 mètre. L’aménagement des espaces et des horaires favorisera une fréquentation optimale des salles de classe.

Finalement, tous les établissements devront se doter d’un protocole d’urgence pour être en mesure de basculer rapidement vers l’enseignement à distance en cas de deuxième vague.

PRÉCISIONS IMPORTANTES SUR LA RÉOUVERTURE DES SALLES DE SPECTACLE, DES THÉÂTRES ET DES CINÉMAS

La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, a apporté aujourd’hui des précisions quant à la réouverture des salles de spectacle, des théâtres et des cinémas à compter du 22 juin 2020.

Pour le moment, il sera permis de tenir des rassemblements intérieurs dans les lieux publics en respectant une distance de 2 mètres entre les personnes, à raison d’un maximum de 50 spectateurs. Cette règle s’applique dans les lieux de diffusion et pourrait être adaptée selon l’évolution de la pandémie. Effectivement, la santé publique évalue présentement la possibilité d’augmenter la capacité maximale à 250 spectateurs ou usagers au cours des prochaines semaines, comme elle l’a annoncé lundi lors de son point de presse.

Dans les lieux où les personnes seront assises et n’auront à se déplacer que pour accéder au lieu ou en sortir, comme les salles de spectacle, les théâtres et les cinémas, une distanciation physique de 1,5 mètre sera autorisée. Cette règle de distanciation physique de 1,5 mètre ne s’appliquera qu’aux spectateurs ou aux usagers.

15 juin 2020

Aujourd’hui le 15 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 54 054 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 771 personnes sont hospitalisées, 82 personnes sont aux soins intensifs et 5 242 personnes sont malheureusement décédées. À noter que la situation continue de s’améliorer, le nombre de décès durant les dernières 24 h étant de 11.

NOUVELLE PHASE DE DÉCONFINEMENT ENTOURANT LES RASSEMBLEMENTS INTÉRIEURS, DANS LES LIEUX PUBLICS ET LA DISTANCIATION PHYSIQUE

Lors d’un point de presse tenu ce matin, le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, et le conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), Dr Richard Massé, ont annoncé de nouvelles consignes entourant les rassemblements dans les lieux publics et la distanciation physique.

Rassemblements intérieurs

À compter du 22 juin, les rassemblements intérieurs d’un maximum de 50 personnes seront permis dans les cas où les personnes sont assises sans se déplacer pour une raison autre qu’y entrer ou en sortir. Dans ce type de rassemblement intérieur sans circulation et avec des interactions réduites (discussions), la distanciation physique sera de 1,5 mètre (sauf pour les personnes d’une même famille). La distanciation physique de 1,5 mètre ne s’appliquera qu’aux spectateurs ou aux usagers. Dans le cas des artistes, animateurs ou autres, ces derniers devront respecter une distance de 2 mètres avec autrui. Cette mesure s’applique notamment aux salles de classe, cégeps, universités, salles de spectacle et cinémas.

Toutefois, dans les lieux où il y a une circulation accrue, des interactions ou des files d’attente, la distanciation de 2 mètres doit être respectée. Ainsi, les restaurants devront continuer de respecter le 2 mètres.

Mesures assouplies pour les enfants de 16 ans et moins

À compter du 22 juin, les enfants de 16 ans et moins pourront se trouver à 1 mètre de distance entre eux dans les écoles, milieux de garde et camps de jour. La création de bulles ou petits groupes de 4 à 6
enfants permettra de réduire la distanciation entre eux.

Toutefois dans le milieu scolaire, la distanciation de 2 mètres devra être maintenue entre les adultes et les enfants.

Par ailleurs, le directeur de la santé publique a rappelé que la formation de groupes fermés doit continuer à être favorisée dans les écoles et les milieux de garde.

Ces assouplissements nécessiteront un respect strict des consignes et de l’étiquette respiratoire.

NOUVELLE TARIFICATION DE STATIONNEMENT DANS TOUTES LES INSTALLATIONS PUBLIQUES DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a annoncé qu’à compter du 20 juin prochain, de nouveaux tarifs de stationnement s’appliqueront dans tous les hôpitaux du Québec. Les
usagers pourront bénéficier d’une gratuité pour les deux premières heures de stationnement ainsi que d’un tarif maximal quotidien entre 7 $ et 10 $, selon les régions. Cette nouvelle tarification sera applicable dans toutes les installations publiques du réseau de la santé et des services sociaux, incluant les CLSC.

Par ailleurs, les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) offriront un accès gratuit pour deux membres de la famille de chaque personne hébergée. Les stationnements qui sont actuellement gratuits pour tous les visiteurs le demeureront.

Aussi, les usagers qui doivent fréquenter régulièrement un établissement pour recevoir des soins, comme des traitements de chimiothérapie ou de dialyse, bénéficieront de tarifs spéciaux. Ces tarifs spéciaux, déjà en vigueur dans certains établissements, seront dorénavant appliqués uniformément dans l’ensemble du réseau.

11 juin 2020

Aujourd’hui le 11 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 53 485 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 871 personnes sont hospitalisées, 114 personnes sont aux soins intensifs et 5 105 personnes sont malheureusement décédées.
Lors d’un point de presse, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, a indiqué que malgré que les données soient encourageantes, la situation demeure difficile dans les CHSLD. Il a indiqué que 208 résidences avaient des cas de COVID-19 et que 1 126 résidents étaient infectés. Il a rappelé la volonté gouvernementale d’ajouter 10 000 nouveaux préposés aux bénéficiaires dès le 15 septembre, mais que la présence militaire en CHSLD était toujours nécessaire d’ici là, bien que leur nombre a déjà été considérablement réduit. Il a réitéré sa demande au gouvernement fédéral d’avoir 1 000 soldats en CHSLD jusqu’à la mi-septembre.
Il a indiqué que le gouvernement travaille activement à la relance de l’économie québécoise et rappelé les différentes mesures d’aide mises en place. Il a indiqué que 753 millions de dollars seront dédiés à la relance du tourisme.
PLAN DE RELANCE DE L’INDUSTRIE TOURISTIQUE
En fin d’après-midi, la ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, le ministre des Finances, M. Eric Girard, et le ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, ont annoncé un Plan de relance touristique de près de 753 millions de dollars afin d’aider le secteur touristique à traverser la crise et à préparer la relance de ses activités. Le Plan de relance touristique agit sur plusieurs fronts afin d’accompagner les entreprises pendant la crise, de soutenir le développement de l’offre et stimuler la demande, et de générer des retombées économiques dans toutes les régions du Québec.
Stimuler la demande pour des produits québécois
Une somme de 20 millions de dollars est prévue au bénéfice des Québécois qui choisiront de prendre leurs vacances au Québec. Cette mesure se décline en trois volets :
  • Explore Québec sur la route (10 M$) : ce programme, créé à l’origine pour accéder aux régions éloignées par un tarif aérien avantageux, voit naître un nouveau volet mettant de l’avant des
    forfaits accessibles par transport terrestre. Ainsi, les Québécois pourront bénéficier de 25 % de rabais sur le prix de vente de forfaits à destination des régions du Québec qui seront offerts par les agences de voyages, voyagistes et agences réceptives admissibles. L’offre sera diffusée au cours des prochaines semaines sur le site quebecoriginal.com.
  • Programme Passeport Attraits (5 M$) : ce programme permettra de réduire le coût d’accès des visiteurs aux attraits touristiques du Québec, soit de 20 % à l’achat d’un passeport pour deux attraits, de 30 % pour un passeport de trois attraits et de 40 % pour un passeport de quatre attraits.
  • Accès à la Société des établissements de plein air du Québec (5 M$) : pour inciter les Québécois à découvrir ou redécouvrir les différentes régions du Québec, un rabais de 50 % sera offert sur
    la carte annuelle réseau qui donne un accès illimité aux 24 parcs nationaux du Québec pour une période de 12 mois. La carte sera disponible dès le 22 juin 2020.
DEUXIÈME PHASE DE REPRISE DES ACTIVITÉS TOURISTIQUES AU QUÉBEC
Par ailleurs, la ministre du Tourisme a annoncé une deuxième phase de reprise d’activités touristiques, dans toutes les régions du Québec. Ainsi, à partir du 19 juin 2020, les Québécois pourront profiter des activités touristiques des secteurs suivants :
  • les zoos;
  • les jardins;
  • les visites chez les artisans transformateurs et les fermes agrotouristiques;
  • les lieux d’accueil et de renseignements touristiques.
De plus, les excursions maritimes pourront reprendre leurs activités à compter du 1er juillet 2020.
BAISSE DE LA TAXE SCOLAIRE DEVANCÉE AU 1er JUILLET
Afin de donner une plus grande marge de manœuvre financière aux particuliers et aux entreprises dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, le gouvernement devance au 1er juillet 2020 la baisse du taux unique de la taxe scolaire.
Le taux de taxe scolaire applicable dans l’ensemble du Québec pour la période de juillet 2020 à juin 2021 sera donc fixé à 0,1054 dollar par tranche de 100 dollars d’évaluation foncière uniformisée. En tout, la baisse annoncée l’an dernier et celle annoncée cette année représentent une économie annuelle de 622 millions de dollars pour les contribuables.
RASSEMBLEMENTS INTÉRIEURS
Comme énoncé dans le Décret numéro 615-2020 du 10 juin 2020, est permis à l’extérieur des territoires de la Communauté métropolitaine de Montréal, de la municipalité régionale de comté de Joliette et de la ville de L’Épiphanie, un rassemblement dans une résidence privée ou ce qui en tient lieu ou dans un lieu extérieur privé, dans l’une des situations suivantes :
a) si les personnes rassemblées sont des occupants d’une même résidence privée ou de ce qui en tient lieu;
b) si une personne reçoit d’une autre personne un service ou son soutien;
c) si les personnes rassemblées sont au maximum 10
Cette mesure ne permet donc pas de rassemblements intérieurs dans les conseils municipaux.

9 juin 2020

Aujourd’hui le 9 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 53 185 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 961 personnes sont hospitalisées, 117 personnes sont aux soins intensifs et 5 029 personnes sont malheureusement décédées.

Lors d’un point de presse, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux et du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, a indiqué que le Québec avait franchi le cap des 5 000 décès, dont 90 % vivaient dans des résidences de soins longue durée. Il a indiqué que le gouvernement avait le devoir d’en tirer des leçons et de régler la situation. Il a rappelé le début prochain de la formation de 10 000 préposés aux bénéficiaires. Il a rappelé la nécessité de rénover les CHSLD et de construire des maisons des aînés afin d’être mieux préparés advenant une prochaine pandémie. Il a expliqué que ces modifications, incluant la bonification des conditions salariales des préposés, allaient augmenter les coûts de façon importante.

Le premier ministre a ensuite rappelé que malgré la réouverture de l’économie et le déconfinement progressif, le respect des consignes est essentiel pour prévenir une résurgence de la transmission du virus.

RASSEMBLEMENTS INTÉRIEURS

Hier, les autorités de santé publique du Québec ont annoncé qu’il sera bientôt possible de se réunir dans des lieux privés intérieurs, à condition de ne pas dépasser le nombre maximal de 10 personnes. Il est demandé qu’il s’agisse au maximum de 3 maisonnées distinctes et de respecter l’ensemble des consignes sanitaires qui s’appliquent à tout autre rassemblement, notamment la distanciation minimale de 2 mètres et le port du couvre-visage si la distance minimale ne peut être respectée. Les rassemblements intérieurs seront permis dès le 15 juin à l’extérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal, de la municipalité régionale de comté de Joliette et de la ville de L’Épiphanie. Pour ces territoires, ces rassemblements seront permis à compter du 22 juin. Les rassemblements dans un lieu privé extérieur demeurent à privilégier, lorsque la température le permet.

Soulignons que de la nourriture peut être servie, mais que les repas de type buffet doivent être évités. Les enfants ont le droit de jouer ensemble, mais en privilégiant certaines mesures de prudence.

Il est recommandé aux personnes à risque, soit les personnes de plus de 70 ans ou les personnes plus vulnérables sur le plan immunitaire, de ne pas participer à de tels rassemblements. Par ailleurs, toute personne ayant reçu un diagnostic de COVID-19, en investigation ou qui présente des symptômes compatibles avec cette infection doit rester chez elle et éviter les rassemblements.

Par ailleurs, les personnes qui reçoivent chez elles sont invitées à prendre note des personnes invitées à leur domicile, de la date de leur passage et des activités qui ont eu lieu. Ceci permettra à la Direction régionale de la santé publique de procéder plus facilement à des enquêtes, advenant une éclosion.

8 juin 2020

Aujourd’hui le 8 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 53 047 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 979 personnes sont hospitalisées, 121 personnes sont aux soins intensifs et 4 984 personnes sont malheureusement décédées. La baisse du nombre de décès est à noter, le Québec enregistrant 6 décès au cours des 24 dernières heures.

Le premier ministre a ensuite indiqué que le bilan de la COVID-19 est encourageant et permet de poursuivre progressivement le déconfinement. Il a indiqué que l’on pouvait envisager les rassemblements familiaux en petits groupes à l’intérieur et la réouverture des restaurants.

MODALITÉS DE RÉOUVERTURE DES RESTAURANTS

En après-midi, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, accompagnés du conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux, Dr Richard Massé, ont dévoilé les détails de la reprise des activités dans le secteur de la restauration dès le 15 juin à l’extérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal, de la municipalité régionale de comté de Joliette et de la ville de L’Épiphanie. Pour ces territoires, les activités pourront reprendre à compter du 22 juin.

Les restaurateurs pourront ainsi ouvrir leurs lieux de consommation de repas, incluant les salles à manger et les terrasses. Ils devront être aménagés de façon à favoriser le maintien d’une distance physique de deux mètres entre les clients, à moins qu’il ne s’agisse d’occupants d’une même résidence privée, ou qu’une barrière physique permettant de limiter la contagion ne les sépare.

Les clients ne pourront pas se servir directement dans un buffet, un comptoir de couverts ou d’aliments libre-service (exemples : comptoir à salades, bar à pain).

Dans les centres commerciaux qui sont autorisés à ouvrir, les aires communes de restauration pourront être utilisées par la clientèle dans la mesure où elles ont été aménagées conformément aux conditions prévues par la santé publique.

De plus, pendant l’été, la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) offrira un assouplissement pour que les propriétaires de restaurants puissent modifier, agrandir ou obtenir l’autorisation d’exploiter temporairement un permis d’alcool sur une terrasse dans le contexte de la COVID-19 avec l’accord de leur municipalité. Les vérifications des demandes effectuées seront accélérées.

OUVERTURE DES TERRASSES EXTÉRIEURES

Comme vous le savez déjà, les restaurants, les bars et les microbrasseries et autres fabricants d’alcool verront sans doute leurs activités modifiées lors de la relance en raison notamment des directives qui seront émises par la Santé publique. Il est à prévoir que ces établissements devront limiter substantiellement leur capacité d’accueil à l’intérieur des lieux de consommation. Ainsi, dans ce contexte et en période estivale l’aménagement de terrasse extérieure sera certainement une option qui suscitera beaucoup d’intérêt de la part des titulaires de permis d’alcool.

La Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) souhaite vous informer des nouvelles mesures déployées afin d’accélérer le processus permettant de modifier ou d’obtenir l’autorisation d’exploiter un permis d’alcool sur une terrasse dans le contexte de la COVID-19. Des modalités allégées visent à faciliter, lorsque le gouvernement l’autorisera, la reprise des activités des titulaires de permis de restaurant, de bar ou de club ou de permis de fabricant de boissons alcooliques autorisant la consommation sur place (CSP).

En collaboration avec les municipalités, les informations exigées seront réduites au minimum, tout en maintenant le mandat de la Régie en matière de tranquillité publique et de sécurité publique.

Précisons que l’exploitation des différents établissements demeure conditionnelle aux mesures de déconfinement annoncées par la Santé publique, en fonction de la région et des catégories de permis. Enfin, rappelons que si une municipalité désire, en modifiant son règlement municipal, permettre la consommation de boissons alcooliques sur la voie publique ou dans des parcs, en dehors des lieux autorisés par la Régie à ces titulaires de permis, aucune autorisation de la Régie n’est nécessaire. Toutefois, aucune vente d’alcool ni aucun service d’alcool ne doivent être faits à l’intérieur de ces lieux.

4 juin 2020

Aujourd’hui le 4 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 52 143 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 1 076 personnes sont hospitalisées, 146 personnes sont aux soins intensifs et 4 885 personnes sont malheureusement décédées (26 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s’ajoutent 65 décès survenus avant le 28 mai 2020).

Lors d’un point de presse, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, et du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, a indiqué que les données sur les hospitalisations et le nombre de nouveaux cas sont encourageantes, mais a déploré un certain relâchement au niveau du respect des mesures sanitaires. Il a invité les Québécois à la prudence et a rappelé le danger d’un retour en arrière.

Quant à la situation du dépistage, il a indiqué que plus de 12 000 tests avaient été effectués malgré une capacité entre 14 000 et 16 000 tests par jour. Il a réitéré l’importance pour les gens de se faire tester en présence de doute de contamination.

Concernant le site de recrutement pour la formation de préposés aux bénéficiaires, il a indiqué que plus de 79 000 personnes avaient soumis leur candidature. Il a indiqué que des questionnaires seront envoyés prochainement aux personnes intéressées et que des entrevues seront effectuées par des employés de l’État. Il a indiqué qu’un engagement d’une durée de service minimum pourrait être exigé. Il a confirmé le maintien de la date du 15 juin pour le début de la formation. Quant aux craintes soulevées par les résidences privées, il a indiqué que le gouvernement avait mis en place des primes et qu’il continuerait d’aider.

Sur la question des corrections de chiffres relatifs au nombre de décès, il a indiqué que le gouvernement travaillait à corriger les lacunes du système et qu’il serait bientôt complètement informatisé.

Enfin, le premier ministre a abordé la question des critiques soulevées sur le projet de loi visant l’accélération de 202 projets d’infrastructures, il a indiqué que l’objectif était la réduction des délais et la relance de l’économie.

REPRISE PROGRESSIVE DES SPORTS D’ÉQUIPE À COMPTER DU 8 JUIN

Le premier ministre et la ministre déléguée à l’Éducation ont annoncé une nouvelle phase de reprise des activités extérieures de sport, de loisir et de plein air. Ils ont annoncé qu’à compter du 8 juin, les sports d’équipe comme le soccer, le baseball ou le hockey pourront reprendre sous la forme d’entraînements extérieurs s’ils respectent les directives de la Direction générale de la santé publique.

Cette reprise est autorisée grâce à la collaboration des fédérations sportives qui mettront à la disposition des sportifs et de leurs membres des guides de reprise des activités.

Concernant la reprise des matchs pour les sports d’équipe, ils pourraient reprendre à la fin du mois de juin sous réserve de l’approbation, par la Direction générale de la santé publique, des guides préparés par les fédérations sportives. Évidemment, plusieurs adaptations devront être faites afin que la pratique des sports d’équipe permette à tous de demeurer en sécurité.

Déjà, Soccer Québec, Baseball Québec, Hockey Québec et plusieurs autres fédérations sportives ont préparé des protocoles de reprise qui seront analysés par la Direction générale de la santé publique. Par ailleurs, le gouvernement confirme aussi que les activités extérieures autorisées pourront être pratiquées dans des piscines extérieures publiques et privées ouvertes au public, des modules de jeux ou en utilisant des appareils d’entraînement extérieurs, mis à la disposition du public.

Le gouvernement annonce également que les activités supervisées et guidées seront également permises à nouveau, comme les entraînements supervisés pour les sports individuels et les sorties en plein air guidées. Cette phase de réouverture permet également la tenue de compétitions locales qui se tiennent à l’extérieur pour les sports individuels à condition qu’elles permettent le respect d’une distanciation physique de deux mètres entre les personnes. À ce sujet, la Santé publique souhaite rappeler que les déplacements non essentiels d’une région à l’autre demeurent non recommandés.

3 juin 2020

Aujourd’hui le 3 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 51 884 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 1 141 personnes sont hospitalisées, 158 personnes sont aux soins intensifs et 4 794 personnes sont malheureusement décédées.

2 juin 2020

Aujourd’hui le 2 juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 51 593 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 1 175 personnes sont hospitalisées, 161 personnes sont aux soins intensifs et 4 713 personnes sont malheureusement décédées.

Lors d’un point de presse en matinée, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Mme Marguerite Blais, et du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, a rappelé la situation difficile dans les CHSLD en raison du manque d’effectif.

Le premier ministre a rappelé les 10 000 postes de préposés en CHSLD à pourvoir, et a dévoilé le nouveau programme accéléré Soutien aux soins d’assistance en établissement de santé. Il a indiqué que les inscriptions sont ouvertes dès maintenant sur Québec.ca/devenirprepose, et les premières sessions de cours débuteront à la mi-juin.

Il a lancé un appel aux jeunes à s’inscrire à cette formation accélérée et rémunérée qui mènera à des postes de préposés aux bénéficiaires à temps plein en septembre prochain.

Il a indiqué espérer trouver des solutions à long terme pour améliorer la situation dans les CHSLD.

MODALITÉS DU PROGRAMME DE FORMATION POUR LES PRÉPOSÉS AUX BÉNÉFICIAIRES

Le ministre de l’Éducation a quant à lui dévoilé les détails de ce nouveau programme de formation offert en accéléré sur une période de trois mois, pour un total de 375 heures. Il conduira à une attestation
d’études professionnelles (AEP). La formation sera offerte selon un mode hybride : 120 heures en centres de formation suivies de 255 heures en formule travail-études, soit 103 heures en formation à distance (environ 2 jours par semaine) et 152 heures en établissement (environ 3 jours par semaine).

Les candidats inscrits à ce programme apprendront notamment à prévenir les infections et la contamination, à développer une approche relationnelle apportant du soutien et du réconfort et à fournir des soins d’assistance aux personnes.

Les élèves recevront une bourse équivalant à 760 $ par semaine pendant leur formation. Ils seront ensuite assurés d’un emploi dès l’obtention de leur attestation, avec un salaire annuel à temps complet de 49 000 $ qui comprend les primes issues du décret relatif à l’état d’urgence sanitaire.

Les inscriptions sont ouvertes dès maintenant sur Québec.ca/devenirprepose, et les premières sessions de cours débuteront à la mi-juin.

Pour plus de renseignements quant à cette nouvelle offre de formation: Québec.ca/devenirprepose.

1er juin 2020

Aujourd’hui le 1er juin, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 51 354 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 1185 personnes sont hospitalisées, 163 personnes sont aux soins intensifs et 4 661 personnes sont malheureusement décédées.
Lors d’un point de presse en après-midi, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, Mme Danielle McCann, de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, et du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, a d’entrée jeu dénoncé la mort de George Floyd et rappelé l’importance de lutter contre le racisme.
Le premier ministre est revenu brièvement sur la situation dans les CHSLD et le manque de personnel. Il a indiqué que le gouvernement allait ouvrir bientôt les inscriptions pour la formation accélérée de préposés aux bénéficiaires, qui vise le recrutement de 10 000 préposés aux bénéficiaires.
PLAN DE RELANCE DU SECTEUR CULTUREL
La ministre de la Culture a annoncé la réouverture probable avant le 24 juin des lieux de diffusion, comme les salles de spectacles, les théâtres ou les cinémas.

28 mai 2020

Aujourd’hui le 28 mai, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 49 702 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 1 331 personnes sont hospitalisées, 178 personnes sont aux soins intensifs et 4 302 personnes sont malheureusement
décédées.

En après-midi, lors de son point de presse, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec, Sonia Lebel et du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, a indiqué que le nombre de décès demeure important, notamment en raison de la situation dans les CHSLD. Il a indiqué que 340 résidences pour aînés avaient au moins un cas confirmé de COVID-19, dont 131 CHSLD, et que 2 725 aînés sont infectés en résidences.

Enfin, il a rappelé l’importance de respecter les consignes pour pouvoir poursuivre le déconfinement.

Questionné sur les déplacements interrégionaux avec l’ouverture du secteur touristique, le Dr Arruda a indiqué que l’objectif est encore de limiter les déplacements entre les différentes régions.

27 mai 2020

Aujourd’hui le 27 mai, le gouvernement a annoncé par communiqué que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 49 139 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 1 378 personnes sont hospitalisées, 184 personnes sont aux soins intensifs et 4 228 personnes sont malheureusement décédées. 14 600 personnes sont déclarées guéries.

En après-midi, lors de son point de presse, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux et du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, a abordé la situation dans les CHSLD, laquelle demeure difficile. Il a rappelé l’enjeu du manque de personnel, 10 000 postes non affectés dans les CHSLD avant la crise de la COVID-19, malgré les affichages de postes, situation qui rend difficile le respect de ratios raisonnables. Il a rappelé la volonté gouvernementale de rehausser de façon importante le salaire des préposés aux bénéficiaires afin de pourvoir les milliers de postes manquants. Il a rappelé la demande pour la prolongation de la mission des militaires en CHSLD jusqu’au 15 septembre.

Le premier ministre a annoncé le lancement au cours de prochains jours d’une campagne pour recruter 10 000 nouveaux préposés aux bénéficiaires. Il a indiqué qu’une formation rémunérée de trois mois sera offerte de la mi-juin à la mi-septembre pour une entrée en poste de ces nouveaux préposés en septembre.

Il a par ailleurs rappelé que des investissements seront alloués à la rénovation de CHSLD et à la construction de maisons des aînés.

Enfin, le premier ministre a rappelé à la prudence quant aux comparaisons des données relatives aux décès liés à la COVID-19.

PREMIÈRE PHASE DE DÉCONFINEMENT DU SECTEUR TOURISTIQUE À COMPTER DU 1er JUIN

Cet après-midi, la ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, et le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour, accompagnés du conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux, Dr Richard Massé, ont annoncé une première phase de déconfinement du secteur touristique. Dès le 1er juin 2020, les Québécois auront accès aux campings, aux marinas et à certains types d’hébergement touristique.

Ainsi, l’accès sera rendu possible, sur l’ensemble du territoire québécois :

  • aux établissements de camping;
  • aux établissements de pourvoirie.

De plus, à l’extérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et de la MRC de Joliette, l’autorisation de réouverture, à compter du 1er juin 2020, a été donnée :

  • aux résidences de tourisme;
  • aux établissements de résidence principale.

Les logements, les chalets ou les maisons devront être loués en entier, à une unité familiale à la fois. Cela inclut l’hébergement offert sur les sites de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq).

La réouverture des résidences de tourisme et des établissements de résidence principale situés à l’intérieur de la CMM et de la MRC de Joliette est prévue à une date ultérieure. Les établissements hôteliers sont, quant à eux, toujours autorisés à accueillir des clients partout au Québec.

Rappelons que, pour le moment, il est encore recommandé de limiter les déplacements d’une région à l’autre et, si cela est requis, de favoriser un déplacement direct vers le lieu d’hébergement afin de limiter les contacts avec le milieu.

MODALITÉS DE RÉOUVERTURE DES CENTRES COMMERCIAUX

Le ministre de l’Économie a dévoilé hier les modalités de réouverture, le 1er juin, des centres commerciaux situés à l’extérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et de la MRC de Joliette. Une date de réouverture sera déterminée sous peu pour les centres commerciaux situés sur ces deux territoires.

Ainsi, les commerçants qui exploitent des établissements à l’intérieur des centres commerciaux  pourront rouvrir leurs portes conformément à la Loi sur les heures et les jours d’admission dans les
établissements commerciaux (RLRQ, chapitre H-2.1). Cependant, les comptoirs des restaurants seront ouverts en formule pour emporter seulement, puisque les aires de restauration ne pourront pas être utilisées par la clientèle.

De plus, les centres commerciaux et les commerces devront mettre en place les mesures de prévention recommandées par la santé publique et les spécialistes en santé et sécurité du travail dans le contexte actuel de pandémie de la COVID-19. Ces mesures incluent notamment un nombre limité de clients dans les commerces et le centre commercial, des cloisons pleines installées aux caisses, aux kiosques d’information et aux comptoirs des restaurants de la foire alimentaire ainsi qu’un sens de circulation unique, dans la mesure du possible.

Enfin, dans toutes les aires communes des centres commerciaux, une distance de deux mètres devra être maintenue entre les clients qui y circulent, sauf s’ils sont issus d’un même ménage ou si une personne offre un soutien ou un service à une autre. Le port du masque ou du couvre-visage demeure fortement recommandé dans les lieux publics.

25 mai 2020

Aujourd’hui le 25 mai, lors de son point de presse tenu à Montréal, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, de l’actrice québécoise, Mme Sarah-Jeanne Labrosse, et de l’acteur québécois, M. Pier-Luc Funk, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 47 987 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 1 425 personnes sont hospitalisées, 179 personnes sont aux soins intensifs et 4 069 personnes sont malheureusement décédées (de ce nombre 42 décès remontent à plus de 7 jours, notamment à Laval). 14 600 personnes sont déclarées guéries.

Le premier ministre a annoncé la réouverture des centres commerciaux à compter du 1er juin, sauf dans la région de Montréal. Le ministre Pierre Fitzgibbon fera l’annonce des modalités de réouverture demain en début d’après-midi.

Concernant le dépistage, il a indiqué que l’objectif de 14 000 tests avait été atteint, avec plus de 15 000 tests effectués jeudi et vendredi derniers.

LA PRATIQUE DU VTT ET DU MOTOCROSS AUTORISÉE

Le ministère des Transports (MTQ) a annoncé hier que la pratique du VTT et du motocross est permise sur tout le territoire québécois. Ainsi, les adeptes de ces sports récréatifs peuvent pratiquer leur loisir, dans le respect des règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique pendant la pandémie de COVID-19.

22 mai 2020

Aujourd’hui le 22 mai, lors de son point de presse tenu à Montréal, la vice-première ministre du Québec et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, accompagnée de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, de la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau, du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, et de la directrice régionale de la santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 46 141 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 1 479 personnes sont hospitalisées, 171 personnes sont aux soins intensifs et 3 865 personnes sont malheureusement décédées. 13 819 personnes sont déclarées guéries.

La vice-première ministre a rappelé l’importance de développer l’habitude du port du couvre-visage afin de contribuer à l’effort collectif de protection. Elle a indiqué que le Québec s’approche de ses objectifs de dépistage et que malgré cette hausse de dépistage, le nombre de nouveaux cas est relativement stable. Elle a rappelé l’importance pour les personnes en contact avec des personnes infectées et celles éprouvant des symptômes de se faire tester.

Elle a indiqué que la réussite du déconfinement était tributaire du respect des consignes. Elle a rappelé que les rassemblements restreints sont autorisés dès aujourd’hui.

Concernant la réouverture des campings, elle a indiqué que la ministre du Tourisme travaille actuellement avec la santé publique sur un plan de réouverture et de relance de l’industrie touristique.

La vice-première ministre a souligné la contribution exceptionnelle du milieu de la culture dans le contexte de la pandémie et invité la population à soutenir la culture québécoise.

RÉOUVERTURE DES INSTITUTIONS MUSÉALES, DES BIBLIOTHÈQUES PUBLIQUES ET DES CINÉPARCS, REPRISE DES ACTIVITÉS POUR LES STUDIOS D’ENREGISTREMENTS MUSICAUX ET SONORES ET LES CAPTATIONS DE SPECTACLES

La ministre de la Culture et des Communications a quant à elle annoncé la reprise graduelle de certaines activités du secteur culturel. Ainsi, les institutions muséales, les comptoirs de prêt des bibliothèques publiques et les cinéparcs pourront être rouverts au public partout au Québec à compter du 29 mai prochain, permettant ainsi la reprise de certaines activités culturelles dans ces lieux.

Elle a indiqué que seuls les services de prêts de livres et de documents seront disponibles dans les bibliothèques publiques. L’accès aux rayons et aux lieux physiques demeure interdit, sauf pour le personnel autorisé, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Les visiteurs ne pourront circuler que dans la zone des comptoirs de services.

Quant aux cinéparcs, elle a précisé que les aires de jeux y demeureront fermées et que seule la restauration pour emporter sera permise.

La ministre a annoncé par ailleurs la reprise des activités des studios d’enregistrements musicaux et sonores et les captations de spectacles sans public à compter du 1er juin prochain. Cette reprise est permise à condition de suivre les mesures générales en milieu de travail recommandées par les autorités de santé publique, de respecter une distance de deux mètres entre les personnes sur scène ou en studio
et de limiter l’équipe technique à moins de cinq personnes.

Elle a indiqué qu’elle annoncera sous peu de nouveaux appels à projets pour que les artistes puissent créer et entrer en relation avec leur public.

21 mai 2020

Aujourd’hui le 21 mai, lors de son point de presse, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné du député de Sainte-Rose, M. Christopher Skeete, du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, du maire de Laval, M. Marc Demers, et du directeur régional de la santé publique de Laval, Dr Jean-Pierre Trépanier, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 45 495 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 1 504 personnes sont hospitalisées, 176 personnes sont aux soins intensifs et 3 800 personnes sont malheureusement décédées. 13 300 personnes sont déclarées guéries.

Le premier ministre a indiqué que le gouvernement avait obtenu le feu vert de la santé publique pour ouvrir les camps de jour le 22 juin prochain. Il a souligné que des règles de distanciation sociale devraient être suivies dans les camps de jour et a lancé un appel aux jeunes pour venir y travailler cet été.

20 mai 2020

Aujourd’hui le 20 mai, lors de son point de presse, la vice-première ministre du Québec, Geneviève Guibault, accompagnée du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 44 775 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 1 516 personnes sont hospitalisées, 183 personnes sont aux soins intensifs et 3 718 personnes sont malheureusement décédées. 12 822 personnes sont déclarées guéries. Elle a souligné la tendance encourageante et a rappelé l’importance du respect des mesures sanitaires et de distanciation pour la maintenir.

La vice-première ministre a rappelé l’importance de développer le réflexe du port du masque. Elle a indiqué que le gouvernement était conscient de la difficulté du respect des règles avec le retour du beau temps. Conséquemment, elle a indiqué que le gouvernement avait reçu le feu vert de la direction de la santé publique pour procéder à certains assouplissements.

Elle a donc annoncé que dès le vendredi 22 mai, il sera possible de faire des rassemblements extérieurs restreints à certaines conditions. Ainsi, seront permis les rassemblements de 10 personnes maximum, en provenance d’au maximum trois ménages/familles/adresses, toujours à l’extérieur, dans le respect de la distanciation de 2 mètres. Elle a rappelé l’importance du respect des consignes et de ne pas se rassembler à l’intérieur.

Elle a également indiqué que les soins corporels, les soins esthétiques et les soins de santé privés seront rouverts progressivement en juin :

  • Soins de santé privés : le 1er juin dans tout le Québec;
  • Entreprises de soins corporels et esthétiques : le 1er juin

Elle a rappelé l’importance du respect des consignes en indiquant que le gouvernement n’hésitera pas à reculer sur le déconfinement.

19 mai 2020

Aujourd’hui le 19 mai, lors de son point de presse, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 44 197 cas confirmés de personnes infectées au Québec, 1 784 personnes sont hospitalisées, 180 personnes sont aux soins intensifs et 3 647 personnes sont malheureusement décédées. 12 500 personnes sont déclarées guéries. Il a souligné le plus bas total de nouveaux cas depuis le 11 avril et la stabilité du nombre d’hospitalisations.

Malgré l’amélioration de la situation, il a rappelé l’importance de respecter les consignes, notamment le port du masque.

En période de questions, le premier ministre a indiqué que dans les prochains jours, des annonces seront faites concernant la réouverture de certains secteurs d’activités.

13 mai 2020

Aujourd’hui le 13 mai, lors de son point de presse, le premier ministre  u Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 39 931 cas de personnes infectées au Québec, 1 876 personnes hospitalisées, 194 personnes aux soins intensifs et de 3 220 décès. Il a rappelé la mise en berne du drapeau de l’Assemblée nationale en hommage à toutes les victimes de la COVID-19.

Le premier ministre a expliqué que le port du masque obligatoire implique une distribution de masques de qualité à tous les Québécois. Il a indiqué que le gouvernement travaille avec des entreprises québécoises afin de pouvoir produire des dizaines de millions de masques. Il a rappelé que les Québécois peuvent fabriquer eux-mêmes un masque. Rappelons qu’hier, le premier ministre avait fortement recommandé le port du masque en public.

Sur la question du dépistage, le premier ministre a indiqué que le Québec avait effectué 43 000 tests par million d’habitants ce qui faisait du Québec l’un des endroits au monde avec un taux de dépistage élevé. Il a rappelé l’importance de dépister massivement pour réussir le déconfinement. Il a indiqué que le Québec n’avait pas atteint son objectif de dépistage de 14 000 tests par jour, qu’il déplorait la situation et que des efforts seraient déployés au niveau de l’organisation du dépistage et de l’information aux citoyens quant à la disponibilité des tests.

Il a indiqué que les Québécois devront apprendre à vivre avec le virus et l’importance du respect des consignes.

REPRISE GRADUELLE DES ACTIVITÉS SPORTIVES, DE LOISIR ET DE PLEIN AIR

Lors d’un point de presse cet après-midi, la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, accompagnée du conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux, Dr Richard Massé, a annoncé la reprise graduelle de la pratique récréative de certaines activités sportives, de loisir et de plein air qui se déroulent à l’extérieur, sous réserve de l’application des principes de distanciation sociale et de l’ensemble des recommandations de la Santé publique.

À compter du 20 mai, dans toutes les régions, les Québécoises et les Québécois pourront renouer avec certaines activités sportives, de loisirs et de plein air. Les parcs nationaux et les réserves fauniques de la Société des établissements de plein du Québec (SÉPAQ) seront donc rouverts de façon partielle et progressive à compter de cette date, et ce, uniquement pour les activités journalières.

Activités de loisir en pratique libre non organisée

  • Canoë et kayak d’eau vive et d’eau calme
  • Course à pied
  • Escalade de rocher
  • Kitesurf
  • Pêche à la journée
  • Planche à pagaie
  • Plongée sous-marine, apnée sportive extérieure
  • Randonnée à cheval extérieure
  • Randonnée pédestre
  • Surf

Activités sportives récréatives individuelles ou à deux, sans contact physique, en pratique libre, lieu de pratique extérieur, sans accès ou accès minimal au bloc sanitaire

  • Athlétisme (épreuves de course et de lancer qui se déroulent à l’extérieur)
  • Aviron (embarcation simple seulement)
  • Canoë et kayak de vitesse (embarcation simple seulement)
  • Activités de cyclisme extérieures
  • Golf
  • Kayak de mer
  • Natation en eau libre (lacs)
  • Patin à roulettes sur route et sur piste
  • Ski à roulettes
  • Tennis en simple et à l’extérieur
  • Triathlon (natation en eau libre seulement)
  • Voile (embarcation simple seulement)

OUVERTURE PROBABLE DES PISCINES EXTÉRIEURES

Lors de sa conférence de presse, la ministre Isabelle Charest a évoqué l’ouverture des piscines extérieures durant la prochaine saison. La décision ultime relèvera de la municipalité, mais la ministre a précisé que l’annonce sera faite prochainement, en fonction des directives de distanciation et d’hygiène qui seront émises par la Santé publique. Le Dr Massé a précisé que le chlore dans la piscine empêchait la propagation du virus.

11 mai 2020

Aujourd’hui le 11 mai, lors de son point de presse, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 38 469 cas de personnes infectées au Québec, 1 838 personnes hospitalisées, 193 personnes aux soins intensifs, 3 013 décès et de 9 700 personnes guéries. Il a indiqué que 82 des 85 nouveaux décès étaient survenus à Montréal.

Le premier ministre a expliqué que le nombre important de décès s’expliquait par la relâche scolaire, la déclaration de tous les décès et une mauvaise préparation en CHSLD.

Le premier ministre a rappelé que le gouvernement doit s’adapter à l’évolution de la pandémie et qu’une modification régulière des consignes est normale et nécessaire. Il a rappelé l’importance de suivre les mesures de santé publique et le déconfinement progressif afin d’éviter une recrudescence de la propagation du virus.

8 mai 2020

Aujourd’hui le 8 mai, le gouvernement du Québec a dévoilé par communiqué les plus récentes données sur l’évolution de la COVID-19 au Québec. Ainsi, le bilan pour la COVID-19 est maintenant de  6 150 cas de personnes infectées au Québec, 1 827 personnes hospitalisées, 207 personnes aux soins intensifs et de 2 725 décès.

6 mai 2020

Aujourd’hui le 6 mai, lors de son point de presse, la vice-première ministre du Québec et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, accompagnée de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 34 327 cas de personnes infectées au Québec, 1 840 personnes hospitalisées, 213 personnes aux soins intensifs et de 2 510 décès.

La vice-première ministre a abordé la question de la réouverture graduelle des écoles et des garderies. Elle a indiqué que le gouvernement était conscient des enjeux logistiques liés aux limites de capacité établies pour les services de garde (30 % pour la semaine prochaine) et les écoles (15 enfants par classe). Elle a demandé à tout le monde de se placer en mode solution. Elle a rappelé que le plan de réouverture a été approuvé par la santé publique.

Elle a lancé un appel aux parents de sensibiliser leurs enfants à la nouvelle réalité des écoles et des garderies (respect des distances et mesures sanitaires). La collaboration de tous permettrait la réouverture sécuritaire de tous les établissements.

4 mai 2020

Aujourd’hui le 4 mai, lors de son point de presse, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 32 623 cas de personnes infectées au Québec, 1 772 personnes hospitalisées, 218 personnes aux soins intensifs et de 2 280 décès.
Il a indiqué que les écoles à l’extérieur du Grand Montréal ouvriraient comme prévu le 11 mai. Il a indiqué que les enseignants qui souhaitent porter un couvre-visage pourront le faire, et ce, bien que la santé publique juge cette mesure non essentielle. Le premier ministre a indiqué également que la réouverture des secteurs de l’économie allait se faire telle qu’annoncée. Toutefois il a réitéré l’interdiction de rassemblements et l’importance de respecter la distanciation sociale.
Questionné sur la réouverture des restaurants, le premier ministre a indiqué que les restaurants et les activités regroupant des centaines de personnes (culturelles, touristiques) n’allaient pas rouvrir à court terme. Il a assuré que le gouvernement allait aider financièrement ces entreprises au moment de la reprise de leurs activités.

30 avril 2020

Aujourd’hui le 30 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID19 était maintenant de 27 538 cas de personnes infectées au Québec, 1 684 personnes hospitalisées, 214 personnes aux soins intensifs et de 1 859 décès. Le premier ministre a précisé que 92 des 98 nouveaux décès proviennent des résidences pour aînés. Il a indiqué qu’il y a 4 400 personnes infectées par la COVID-19 concentrées dans 280 résidences pour aînés et qu’il y aurait encore de nombreux décès.

Il a tenu à rappeler que l’interdiction de rassemblements était maintenue et qu’il était important de continuer à respecter les consignes sanitaires.

29 avril 2020

Aujourd’hui le 29 avril, lors du point de presse quotidien du gouvernement du Québec, la vice-première ministre du Québec et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, accompagnée de la ministre de la Santé et des Services sociaux et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 26 594 cas de personnes infectées au Québec, 1 648 personnes hospitalisées, 222 personnes aux soins intensifs et de 1 761 décès.

Elle a rappelé que le respect des mesures sanitaires par la population avait contribué à aplanir la courbe de progression de la COVID-19 et permis les annonces des derniers jours relatives à la réouverture progressive des écoles et de certains secteurs de l’économie. Elle a toutefois rappelé que ce déconfinement graduel est tributaire du maintien de la discipline concernant les consignes de santé publique et indiqué que le gouvernement n’hésiterait pas à reculer si la situation se détériorait ou si les prévisions devaient s’assombrir. Elle a rappelé que les rassemblements intérieurs et extérieurs demeurent interdits.

RÉOUVERTURE GRADUELLE DES RÉGIONS

La vice-première ministre a dévoilé un plan de réouverture progressive des régions et de levée graduelle des barrages routiers. Elle a toutefois rappelé l’importance d’éviter les déplacements non essentiels entre les régions. Pour Chaudière-Appalaches, c’est le 4 mai.

ANNONCE DE MESURES EN HABITATION POUR AIDER LES MÉNAGES AFFECTÉS PAR LES CONSÉQUENCES DE LA PANDÉMIE ACTUELLE

La Société d’habitation du Québec (SHQ) offre aux locataires dont les revenus sont diminués en raison de la COVID-19 un prêt sans intérêt de 1 500 $ correspondant à deux mois de loyer. La demande doit être faite d’ici le 15 juillet 2020 et remboursable d’ici le 1er août 2021, et ce, sans intérêt.

Par ailleurs, le gouvernement épaulera les Québécois qui voient leur projet d’emménagement dans leur résidence principale (incluant un logement) reporté en raison de la pandémie. Les personnes admissibles recevront une somme maximale de 2 000 $ par mois pour une période d’au plus deux mois. Une somme de 1 000 $ sera aussi prévue pour couvrir les frais d’entreposage et de déménagement de ces ménages.

28 avril 2020

Aujourd’hui le 28 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné du ministre de l’Économie et de l’Innovation et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 25 757 cas de personnes infectées au Québec, 1 625 personnes hospitalisées, 217 personnes aux soins intensifs et de 1682 décès. Sur les personnes hospitalisées, 94 personnes ne nécessitant plus de soins sont gardées en milieu hospitalier pour éviter de les retourner en CHSLD.

Le premier ministre a indiqué que sur l’ensemble des décès liés à la COVID-19, en excluant les décès en CHSLD, la situation est stable depuis deux semaines, à 7 ou 8 décès par jour.

PLAN DE RÉOUVERTURE GRADUELLE DES ENTREPRISES

Le premier ministre et le ministre de l’Économie et de l’Innovation ont présenté la première phase du plan de réouverture graduelle des entreprises. Le premier ministre a indiqué que toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des travailleurs seraient prises et que des guides seront disponibles pour chacun des secteurs. Il a rappelé que l’interdiction de rassemblements serait maintenue, tout comme la distanciation de 2 mètres pour les personnes de 60 ans et plus et les personnes vulnérables.

L’objectif est de retourner les gens au travail tout en analysant les effets de ce retour sur l’économie.

Résumé de la première phase de réouverture de certains secteurs économiques en mai 2020

  • Commerces de détail : réouverture des magasins hors centres d’achat ou avec un accès à
    l’extérieur d’un immeuble dès le 4 mai, sauf dans la Communauté métropolitaine de Montréal
    (CMM) qui sera le 11 mai.
  • Les centres commerciaux demeureront fermés jusqu’à nouvel ordre.
  • Commerces en gros : réouverture dès le 4 mai, sauf dans la CMM qui sera le 11 mai.
  • Secteur manufacturier : réouvertures des entreprises manufacturières de toutes les régions  du Québec, incluant la CMM, le 11 mai. Toutefois une restriction quant au nombre de travailleurs sera en vigueur. Ainsi, un maximum de 50 travailleurs plus 50 % des employés excédents ce nombre pour chaque quart de travail, afin de faciliter la distanciation physique. À compter du 25 mai, les entreprises manufacturières de toutes les régions pourront reprendre leurs activités sans restriction.
  • Secteur de l’industrie de la construction : réouverture complète de l’industrie de la construction et de ses chaînes d’approvisionnement le 11 mai.
  • Tous les employés en mesure de faire du télétravail devront continuer à le faire.
  • Le ministre de l’Économie a annoncé le prolongement jusqu’au 31 mai de la fermeture le dimanche de tous les commerces de détail à l’exception des pharmacies, des stations-service, des dépanneurs, des restaurants (service au comptoir et livraison) et les épiceries avec certaines restrictions et permissions.

Commerce de détail et chaîne d’approvisionnement
Partout au Québec, à l’exception de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), les commerces de détail ayant un accès direct à l’extérieur pourront reprendre leurs activités à compter du lundi 4 mai 2020. Les commerces de détail de la CMM ayant un accès direct à l’extérieur pourront rouvrir à partir du lundi 11 mai 2020. Tous les établissements devront se conformer aux règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), comme le prévoit le Guide générique de normes sanitaires en milieu de travail – COVID-19. Les entreprises de la chaîne d’approvisionnement des commerces de détail pourront reprendre leurs activités aux mêmes dates, et ce, dans le respect des règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique et la CNESST.

Rappelons que les centres commerciaux doivent demeurer fermés jusqu’à nouvel ordre.

Secteur manufacturier
La relance du secteur manufacturier s’effectuera en deux temps afin de permettre le respect des règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique et la CNESST, notamment les mesures de distanciation physique.

À partir du lundi 11 mai 2020, les entreprises manufacturières de toutes les régions du Québec pourront reprendre leurs activités. Elles devront toutefois compter, en tout temps sur un même site, un nombre maximal de 50 travailleurs + 50 % des employés excédentaires par quart de travail, et ce, à tout moment de la journée.

À titre d’exemples :

  • un site manufacturier employant 60 travailleurs lors d’un même quart de travail doit assurer
    son fonctionnement avec un maximum de 55 employés;
  • un site manufacturier employant 500 travailleurs lors d’un même quart de travail doit assurer
    son fonctionnement avec un maximum de 275 employés.

À partir du lundi 25 mai 2020, les entreprises manufacturières de toutes les régions du Québec seront autorisées à reprendre leurs activités sans aucune restriction quant au nombre d’employés présents pour assurer leur fonctionnement. Elles devront toutefois continuer d’appliquer les règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique et la CNESST. Tous les employés qui peuvent télétravailler devront continuer à le faire.

Rappelons que ces autorisations pourraient être revues advenant une révision de la décision des autorités de santé publique dans le cas d’une augmentation importante ou imprévue de la propagation de la COVID-19.

Réouverture des autres secteurs
Les autres secteurs ou activités économiques présentement en arrêt, notamment les centres commerciaux, la restauration, les soins personnels, les lieux de diffusion ainsi que les secteurs culturel et touristique, font actuellement l’objet de travaux et de discussions entre les autorités de santé publique du Québec, la CNESST et les ministères concernés. Ils feront ultérieurement l’objet de communications spécifiques en ce qui a trait à leur réouverture et aux modalités entourant celle-ci.

Protéger les travailleurs

Rappelons que les décisions en lien avec la réouverture des différents secteurs d’activité sont prises selon l’évolution de la pandémie de la COVID-19 au Québec et pourraient être révisées à tout moment. Le plan de réouverture sera mis en œuvre de manière graduelle afin d’évaluer les répercussions sur la progression du coronavirus.

Toutes les entreprises devront mettre en place des mesures de protection pour leurs employés et leurs clients qui respectent le protocole élaboré par les autorités de santé publique et la CNESST, comme le  récise le Guide générique de prévention, incluant des mesures sanitaires pour tous les milieux de travail
– COVID-19. Les employeurs devront entre autres installer des stations d’hygiène et favoriser l’adoption d’horaires flexibles. Le télétravail demeure l’option à privilégier jusqu’à nouvel ordre pour le plus de secteurs d’activité possible.

RÉOUVERTURE DE L’ENSEMBLE DES SECTEURS DE LA CONSTRUCTION À COMPTER DU 11 MAI
Par communiqué, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale a confirmé la réouverture complète de l’industrie de la construction à compter du 11 mai 2020. Cette décision est toutefois sujette à changement en fonction de l’évolution de la situation sanitaire au Québec. Il est important de préciser que le personnel effectuant des tâches administratives continuera de pratiquer le télétravail.

PLAN DE RÉOUVERTURE PROGRESSIVE DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES ET DES SERVICES DE GARDE

Hier après-midi, le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et le ministre de la Famille ont présenté les détails de la réouverture progressive des établissements scolaires préscolaires, primaires et des services de garde éducatifs à l’enfance. Quant aux établissements secondaires, aux cégeps et aux universités, ils demeureront fermés et les élèves poursuivront leurs apprentissages à distance. L’encadrement pédagogique offert sera bonifié, à la fois pour les élèves du primaire et du secondaire.

Le retour en classe se fera sur une base volontaire. Ainsi, il sera possible, pour les parents qui le jugent plus approprié, de poursuivre la scolarisation de leurs enfants à la maison. Dans ce cas, le réseau scolaire offrira un encadrement pédagogique à distance bonifié. Les élèves qui présentent des retards ou des difficultés d’apprentissage sont toutefois fortement encouragés à effectuer un retour en classe dès que possible afin de pouvoir bénéficier d’un soutien pédagogique optimal.

Dates importantes

  • Lundi 4 mai : les établissements et les services de garde d’urgence seront désormais accessibles au personnel des établissements scolaires.
  • Lundi 11 mai : ouverture des établissements scolaires préscolaires et primaires situés à l’extérieur de la CMM.

Faits saillants

  • Des mesures d’hygiène et de salubrité seront également mises en place dans les écoles selon les recommandations des autorités de santé publique. Des normes de distanciation physique et un nombre d’élèves maximal de 15 par local seront imposées.
  • Pour des raisons de santé et de sécurité, toute personne, élève ou membre du personnel, qui présente une vulnérabilité sur le plan de la santé (maladie chronique, déficit immunitaire grave, grossesse ou allaitement, personne âgée de 60 ans ou plus) ne devrait pas retourner à l’école jusqu’à nouvel ordre. Dans le cas d’un élève, un soutien pédagogique et professionnel lui sera offert.
  • Le Ministère a également réservé, auprès d’Apple, 15 000 iPad LTE, qui seront disponibles d’ici 7 à 10 jours pour les commissions scolaires qui souhaitent en faire l’acquisition. Certains fournisseurs, déjà sous contrat, rendront disponibles des équipements dotés d’une connexion cellulaire. Enfin, Telus fournira la connexion cellulaire gratuitement pour ces appareils jusqu’au 30 juin 2020.
  • Tout élève ou membre du personnel présentant des symptômes de la COVID-19 sera interdit de présence à l’école pour une période de 14 jours. Dans le cas d’un élève, un soutien pédagogique et professionnel lui sera offert durant cette période.
  • Pour ce qui est des élèves en formation professionnelle et en formation générale des adultes, ils pourront reprendre leurs apprentissages, mais selon des modes variés (cours en ligne, à distance, etc.). Toutefois, en aucun temps, plus de 50 % des élèves ne devront être en classe simultanément pour les aspects pratiques de leur formation.
  • Les établissements collégiaux et universitaires, quant à eux, demeureront fermés jusqu’à nouvel ordre. La formation à distance selon les modalités actuelles pourra se poursuivre pour la session d’été 2020.
  • La réouverture du réseau des services de garde se fera en plusieurs phases successives, en fonction du rythme de réouverture des différents secteurs de l’économie à travers les différentes régions du Québec. La liste des services et activités prioritaires est disponible sur le site Internet
    Québec.ca/coronavirus.
  • Les autorités de santé publique continueront de guider les mesures d’hygiène et de salubrité dans les installations.

27 avril 2020

Aujourd’hui le 27 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 24 982 cas de personnes infectées au Québec, 1 541 personnes hospitalisées, 210 personnes aux soins intensifs et de 1 599 décès.

PLAN DE RÉOUVERTURE PROGRESSIVE DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES ET DES SERVICES DE GARDE
Le premier ministre a dévoilé les grandes lignes du plan de réouverture des écoles. Il a annoncé que, si la situation reste sous contrôle, la réouverture sur une base volontaire des écoles primaires et des CPE/garderies le 11 mai dans les régions à l’extérieur du Grand Montréal et le 19 mai dans la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Il a indiqué qu’il serait demandé aux enfants de rester à une distance de 2 mètres les uns des autres. Les éducateurs et les éducatrices en garderie seront invités à porter des masques. Le gouvernement souhaite que les classes soient limitées à 15 enfants.

Il a annoncé que l’ouverture de toutes les écoles secondaires est reportée en septembre. Un plan pour offrir un enseignement à distance plus soutenu aux élèves du secondaire a été préparé. Cette décision vise notamment à limiter l’utilisation des transports collectifs. Les universités et les cégeps demeureront également fermés jusqu’en septembre.

Le premier ministre a indiqué que les enfants avec des problèmes de santé, ou les parents avec de tels problèmes devraient demeurer à la maison.

Il a rappelé que les experts ne prévoyaient pas de vaccin avant 12 à 18 mois et que la réouverture des garderies et des écoles primaires était pour le bien des enfants et pour éliminer les effets pervers du confinement.

Il a rappelé que malgré une certaine réouverture, la population doit continuer à suivre les mesures sanitaires, notamment les gens à risques tels que les personnes âgées. Il a insisté sur la possibilité d’un reconfinement si les consignes ne sont pas respectées par la population. Le premier ministre a indiqué que l’interdiction de rassemblements est maintenue.

Le premier ministre a indiqué qu’un plan de réouverture des entreprises serait dévoilé demain.

24 avril 2020

Aujourd’hui le 24 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 22 616 cas de personnes infectées au Québec, 1 460 personnes hospitalisées, 227 personnes aux soins intensifs et de 1 340 décès.

Il a indiqué que hors CHSLD, la progression du virus au Québec était stable. Il a rappelé qu’un calendrier de réouverture sera présenté la semaine prochaine. Il a indiqué que malgré un déconfinement progressif, les mesures de distanciation sociale seront conservées et le port du masque recommandé en public dans les cas où la distanciation sera impossible (ex. : transport en commun). Il a indiqué que les Québécois devront se déprogrammer et se préparer à une réouverture progressive.

23 avril 2020

Aujourd’hui le 23 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 21 838 cas de personnes infectées au Québec, 1 411 personnes hospitalisées, 207 personnes aux soins intensifs et de 1 243 décès.

Concernant la réouverture des écoles, il a expliqué que le taux d’immunité au Québec était en bas de 10 % et qu’il était nécessaire de procéder à une réouverture graduelle afin d’augmenter progressivement le taux d’immunité collective entre 60 % et 70 %, et empêcher une deuxième vague sévère de propagation à l’automne. Il a rappelé qu’un calendrier de réouverture sera dévoilé la semaine prochaine.

POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL

En matinée, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé la mise en place d’une stratégie médicale et de recherche pour lutter contre la COVID-19, laquelle sera dotée d’un fonds de 1,1 milliard de dollars.

Il a indiqué que cette stratégie se déclinera en trois volets. Ainsi, 115 millions de dollars supplémentaires seront alloués aux hôpitaux et aux centres de recherches universitaires pour développer un vaccin, 662 M$ pour des essais cliniques et 350 M$ pour la mise sur pied d’un groupe de travail sur l’immunité qui travailleront sur des tests épidémiologiques pour mieux comprendre le virus. Un million de Canadiens seront testés dans le cadre de cette étude qui s’échelonnera sur deux ans. Il a souligné l’importance d’accroître la capacité de dépistage du Canada pour pouvoir envisager une réouverture.

22 avril 2020

Aujourd’hui le 22 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 20 965 cas de personnes infectées au Québec, 1 278 personnes hospitalisées, 199 personnes aux soins intensifs et de 1 134 décès.

Il a indiqué que la situation au Québec était stable à l’extérieur de l’île de Montréal et de l’île de Laval. Il a mentionné qu’un plan de réouverture graduelle des écoles sera déposé la semaine prochaine. Il a assuré que les parents qui ne souhaiteront pas envoyer leurs enfants à l’école n’auront pas à le faire. Un plan de réouverture graduelle des entreprises sera également présenté la semaine prochaine.

En réponse à des questions, le directeur national de la santé publique a indiqué que des directives relatives au port du masque dans les situations où la distanciation sociale de 2 mètres n’est pas possible seront données avant le début du déconfinement. Il a toutefois rappelé l’importance de suivre les mesures sanitaires.

21 avril 2020

Aujourd’hui le 21 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 20 126 cas de personnes infectées au Québec, 1 224 personnes hospitalisées, 201 personnes aux soins intensifs, 1 041 décès et de 4 048 personnes guéries.

Le premier ministre a rappelé que 850 personnes décédées provenaient de résidences pour aînées. Il a indiqué que 300 résidences sur 2 600 avaient des cas de COVID-19, dont 80 où la situation est plus critique. Il a confirmé que la moitié des 2 000 postes vacants dans les résidences pour aînés avaient été pourvus, et il a assuré que tous les postes seraient pourvus demain.

Toutefois, il a rappelé que la situation à l’extérieur des résidences était stable au Québec et que des scénarios de réouverture « graduelle » sont en préparation. Lors de la période de questions, il a indiqué que les scénarios de réouverture pourraient varier d’une région à une autre.

Le premier ministre a indiqué que les producteurs agricoles recevaient beaucoup de candidatures pour travailler dans les champs.

20 avril 2020

Aujourd’hui le 20 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 19 319 cas de personnes infectées au Québec, 1 169 personnes hospitalisées, 198 personnes aux soins intensifs, 939 décès et de 3 847 personnes guéries.

17 avril 2020

Aujourd’hui le 17 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 16 798 cas de personnes infectées au Québec, 1 076 personnes hospitalisées, 207 personnes aux soins intensifs, 688 décès et de 3 068 personnes guéries.

Concernant les régions du Québec où la situation est maîtrisée, le premier ministre a indiqué qu’il regardait avec la santé publique une façon de les rouvrir de façon graduelle, en commençant par les entreprises. Il a assuré que cette réouverture ne visait pas les écoles.

16 avril 2020

Aujourd’hui le 16 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 15 857 cas de personnes infectées au Québec, 1 018 personnes hospitalisées, 209 personnes aux soins intensifs et de 630 décès.

Le premier ministre a tenu à préciser que l’augmentation importante du nombre de décès (+ 143) s’expliquait notamment par des analyses épidémiologiques sur des personnes décédées et un changement de méthode de calcul.

Il a indiqué que les étudiants finissants en soins infirmiers et en santé seraient contactés dès aujourd’hui pour venir en renfort dans les CHSLD.

Enfin, le premier ministre a annoncé qu’un plan de déconfinement est en préparation. Il a indiqué que la réouverture sera faite de façon progressive, en commençant par les entreprises.

POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL

En matinée, lors de son point de presse, le premier ministre Justin Trudeau a indiqué que son gouvernement travaillait pour qu’un vaccin soit développé rapidement et pour améliorer la capacité de dépistage de la COVID-19.

15 avril 2020

Aujourd’hui le 15 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 14 860 cas de personnes infectées au Québec, 984 personnes hospitalisées, 218 personnes aux soins intensifs et de 487 décès.

Il a rappelé l’importance de respecter les consignes dans l’ensemble de la population.

14 avril 2020

Aujourd’hui le 14 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 14 248 cas de personnes infectées au Québec, 936 personnes hospitalisées, 230 personnes aux soins intensifs et de 435 décès.

Le 10 avril, le gouvernement du Québec a demandé l’annulation des festivals, ainsi que des événements publics sportifs et culturels prévus sur le territoire québécois pour la période allant jusqu’au 31 août 2020.

RÉOUVERTURE DES ÉCOLES
Après avoir évoqué jeudi la possibilité d’une réouverture des écoles avant le 4 mai, le premier ministre est revenu au cours de la fin de semaine sur la question de la réouverture des écoles en assurant que cette décision serait prise en accord avec la direction nationale de la santé publique et dans le meilleur intérêt des enfants, de leur santé et de leur sécurité. Il a indiqué que plusieurs scénarios sont à l’étude.

ÉLARGISSEMENT DE LA LISTE DES SERVICES ET DES ACTIVITÉS PRIORITAIRES
Le 13 avril, avec l’accord des autorités de santé publique, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé que certaines activités commerciales et industrielles pourront reprendre progressivement dans les prochains jours.

  • Aménagement et l’entretien paysagers(les pépinières, les centres de jardinage et les commerces de piscines)
  • Chantiers de construction résidentielle
  • Transport (les activités d’entretien et de réparation de tous les véhicules)

REPORT DE LA DATE BUTOIR POUR LE RETRAIT DES PNEUS CLOUTÉS
Afin de faciliter la vie des citoyennes et citoyens touchés par la situation exceptionnelle provoquée par la COVID-19, le ministère des Transports a annoncé hier le report de la date butoir du 1ermai pour le retrait des pneus cloutés. Les Québécoises et Québécois auront jusqu’au 5 juin 2020 pour les retirer.

9 avril 2020

Aujourd’hui le 9 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 10 912 cas de personnes infectées au Québec, 679 personnes hospitalisées, 196 personnes aux soins intensifs et de 216 décès.

D’entrée jeu, il a indiqué que les chiffres étaient en ligne avec les prévisions. Il a indiqué que 99 % des décès étaient des personnes de 60 ans et plus et a rappelé l’importance de protéger les aînés en respectant les mesures de distanciation sociale et d’isolement, et ce, pour plusieurs mois, même dans un contexte de reprise économique progressive.

POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL

En matinée, lors de son point de presse, le premier ministre Justin Trudeau, en réaction aux chiffres sur l’emploi dévoilés ce matin confirmant l’augmentation importante du taux de chômage au Canada, a assuré que son gouvernement allait soutenir les Canadiens dans la transition vers la post-pandémie.

Il a confirmé que près de 4,5 millions de demandes de prestation d’urgence avaient été traitées depuis lundi et rappelé que son gouvernement travaillait sur un projet de loi pour la mise en place de la Subvention salariale canadienne d’urgence (SSUC).

Il est revenu sur les projections de propagation rendues publiques plus tôt aujourd’hui par la direction de la santé publique du Canada. Les modèles démontrent une arrivée plus tardive du virus au Canada et donc un stade précoce de la pandémie. Il a indiqué que les gestes posés avaient d’autant plus d’importance. Il a déclaré que le Canada pourrait atteindre le sommet de la courbe à la fin du printemps et que la première vague pourrait se terminer cet été. Il a confirmé que l’on pourrait faire face à d’autres vagues de transmission pendant un certain nombre de mois, jusqu’à ce qu’un vaccin soit disponible.

Il a rappelé l’importance d’être disciplinés dans les prochains mois et de respecter les consignes de confinement et de distanciation sociale pour éviter des décès et aider le personnel du réseau de la santé.

8 avril 2020

Aujourd’hui le 8 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 10 031 cas de personnes infectées au Québec, 632 personnes hospitalisées, 181 personnes aux soins intensifs et de 175 décès.

Il a rappelé que les personnes âgées sont plus à risques d’avoir de graves conséquences si affectées par le virus. Le premier ministre a confirmé que 89 % des personnes décédées avaient 70 ans et plus. Il a rappelé l’importance d’un respect strict des consignes pour protéger les aînés.

Il a affirmé qu’il fallait continuer les efforts pour freiner la propagation, mais aussi se préparer à la réouverture progressive des entreprises dans un contexte de maintien de la distanciation sociale. Il a indiqué que la consigne du 2 mètres allait demeurer pour des mois. Il a indiqué que la reprise  épendait également des solutions trouvées pour assurer le maintien de cette distance (transport en commun, écoles, services de garde, etc.).

POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL

En matinée, lors de son point de presse, le premier ministre Justin Trudeau a tenu à rappeler l’importance de ne pas se rassembler malgré la fête de Pâques.

7 avril 2020

Lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 9 340 cas de personnes infectées au Québec, 583 personnes hospitalisées, 164 personnes aux soins intensifs et de 150 décès.

Il a déclaré que malgré les décès, les chiffres d’hospitalisations et de soins intensifs se stabilisent et c’est une bonne nouvelle. Toutefois, le respect des mesures est nécessaire pour espérer un retour à la normale.

POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL

En matinée, lors de son point de presse, le premier ministre Justin Trudeau a indiqué que le système d’enregistrement des demandes pour la Prestation canadienne d’urgence fonctionne bien et a permis à des centaines de milliers de Canadiens de déposer leur demande. Il a aussi mentionné que le projet de loi sur la subvention salariale a été envoyé aux partis d’opposition et qu’il a bon espoir pour que celui-ci sera adopté rapidement.

Finalement, il a rappelé l’importance que chaque citoyen collabore en respectant les consignes : isolement et distanciation sociale.

6 avril 2020

Aujourd’hui le 6 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 8 580 cas de personnes infectées au Québec, 633 personnes hospitalisées, 164 personnes aux soins intensifs et de 121 décès.

Il a mentionné qu’un programme de 100 millions serait annoncé cet après-midi par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité pour la formation d’employés.

Il a souligné que les Québécois étaient champions du confinement et a rappelé l’importance de continuer de respecter les consignes.

POINT DE PRESSE DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL

En matinée, lors de son point de presse, le premier ministre Justin Trudeau a rappelé que les personnes nées en janvier, février et mars pouvaient présenter des demandes pour la Prestation canadienne d’urgence depuis ce matin. Il a annoncé que déjà à 11 h, 240 000 demandes de prestation étaient complétées avec succès et il a rappelé que l’argent serait versé en quelques jours.

5 avril 2020

Aujourd’hui le 5 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François
Legault, accompagné du ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, et du conseiller médical stratégique à la direction de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 7 944 cas de personnes infectées au Québec, 525 personnes hospitalisées, 154 personnes aux soins intensifs et de 94 décès.
Il a rappelé que la majorité des Québécois respectait bien les consignes, premier État selon une étude de Google.

Le premier ministre confirme que nous sommes encore dans une pente ascendante et a annoncé que les commerces et les entreprises de biens non essentiels demeureront fermés jusqu’au 4 mai; un report par rapport à la date initiale du 13 avril.

3 avril 2020

Aujourd’hui le 3 avril, lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 6 101 cas de personnes infectées au Québec, 429 personnes hospitalisées, 122 personnes aux soins intensifs et de 61 décès. 77 469 personnes ont reçu un résultat négatif.

D’entrée de jeu, le premier ministre a rappelé le mode de transmission de la COVID-19 et les mesures mises en place pour en limiter la propagation. Il a indiqué que les mesures mises en place ont réussi à diminuer le nombre de décès et insisté sur l’importance de continuer à respecter la distanciation sociale et l’auto-isolement.

Il a assuré que des scientifiques travaillent actuellement sur les projections et qu’un scénario pourrait être rendu public mardi prochain.

Il a rappelé l’importance de respecter les mesures pour sauver des vies.

2 avril 2020

Lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 5 518 cas de personnes infectées au Québec, 365 personnes hospitalisées, 96 personnes aux soins intensifs et de 36 décès.

D’entrée de jeu, le premier ministre a rappelé l’importance de respecter les consignes. Il a indiqué qu’il
existait toujours des personnes et des entreprises qui contreviennent aux mesures de sécurité publique. Il a envoyé un message aux corps policiers des grandes villes et à la Sûreté du Québec à resserrer le contrôle et d’être moins tolérants afin que les efforts de la majorité ne soient pas anéantis par des récalcitrants. Il a indiqué que les policiers allaient donner plus d’amendes et rappelé que celles-ci varient entre 1 000 $ à 6 000 $ par personne. Il a demandé aux maires et mairesses des grandes villes de s’assurer que le message se rende à leurs policiers.

Le premier ministre a invité les Québécois à plus de solidarité et au respect des consignes. Il faut éviter les déplacements non essentiels et demeurer à la maison.

Il s’est fait rassurant quant à la capacité du système de santé, et il a assuré qu’il y avait de l’équipement médical de protection en quantité suffisante pour une semaine.

Il a annoncé que le président du Conseil du trésor et la ministre de la Santé annonceront aujourd’hui une bonification salariale de 287 millions de dollars pour les personnes en contact avec les malades. Quant aux préposés aux bénéficiaires dans les résidences privées, ils bénéficieront d’une bonification
de 4 $ de l’heure.

1er avril 2020

Lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, et du directeur national de la santé publique, a annoncé que le bilan pour la COVID-19 était maintenant de 4 611 cas de personnes infectées au Québec, 307 personnes hospitalisées, 82 personnes aux soins intensifs et de 33 décès.

Il a indiqué que la grande inquiétude du gouvernement était les personnes âgées. Il a confirmé que sur 2 200 résidences pour aînés au Québec, 519 étaient touchées par au moins un cas de coronavirus. Il a annoncé un resserrement du contrôle des entrées et des sorties. Il a invité le personnel de ces résidences à résider à l’hôtel lorsque possible, aux frais de l’État, pour limiter la propagation du virus.

Il a indiqué que le gouvernement devrait annoncer dans les prochains jours une bonification des salaires des préposés aux bénéficiaires, incluant le secteur privé.

Il a rappelé l’importance de ne pas visiter les personnes âgées pour les protéger.

Il a rappelé l’ajout de restrictions de déplacements au nord de certaines régions (Outaouais, Laurentides, Lanaudière et la Mauricie).

Il a rappelé la nécessité de respecter les consignes.

31 mars 2020

4 162 cas de personnes infectées au Québec, 286 personnes hospitalisées dont 82 personnes aux soins intensifs et de 31décès.

30 mars 2020

3 430 cas de personnes infectées au Québec, 235 personnes hospitalisées dont 78 personnes aux soins intensifs et de 25 décès.

Fermeture de tous les commerces les dimanches d’avril, sauf les stations-service, les dépanneurs, les pharmacies et les commandes à apporter dans les restaurants.

29 mars 2020

2 840 cas de personnes infectées au Québec et 22 décès.

27 mars 2020

2 021 cas de personnes infectées au Québec, 141 personnes hospitalisées dont 50 personnes aux soins intensifs et de 18 décès.

26 mars 2020

1 629 cas de personnes infectées au Québec, 106 personnes hospitalisées dont 43 personnes aux soins intensifs, 8 décès (2 600 personnes sous investigation, 31 800 personnes ayant reçu des résultats négatifs).

25 mars 2020

1 339 cas de personnes infectées au Québec, 78 personnes hospitalisées, 35 personnes aux soins intensifs, 6 décès (3 000 personnes sous investigation, 26 600 personnes ayant reçu des résultats négatifs).

24 mars 2020

1 013 cas de personnes infectées au Québec, 67 personnes hospitalisées, 31 personnes aux soins intensifs, 4 décès, tous dans une même résidence pour aînés (2 500 personnes sous investigation, 12 200 personnes ayant reçu des résultats négatifs).

23 mars 2020

628 cas de personnes infectées au Québec, 45 personnes hospitalisées, 20 personnes aux soins intensifs, 4 décès, tous dans une même résidence pour aînés (1 900 personnes sous investigation, 11 200 personnes ayant reçu des résultats négatifs).

Le premier ministre a annoncé l’entrée dans une nouvelle phase de propagation, incluant la transmission communautaire.

Le premier ministre a annoncé la fermeture de toutes les entreprises et tous les commerces dès aujourd’hui et au plus tard à minuit demain soir, et ce, jusqu’au 13 avril, pour que le Québec se donne toutes les chances de réduire la propagation. Seuls les services et commerces essentiels pourront demeurer ouverts : épiceries, pharmacies, entreprises de la chaîne alimentaire, pompiers, policiers, réseau de la santé. Il a indiqué qu’une liste complète des services essentiels sera disponible et régulièrement mise à jour.

22 mars 2020

219 cas de personnes infectées au Québec, 24 personnes hospitalisées, 13 personnes aux soins intensifs, 4 décès, tous dans une même résidence pour aînés (2 000 personnes sous investigation, 9 700 personnes ayant reçu des résultats négatifs).

À compter de minuit ce soir jusqu’au 1er mai, tous les centres d’achats seront fermés sauf les magasins alimentaires et ceux qui ont une porte vers l’extérieur, les pharmacies et les SAQ. Toutes les salles à manger de restaurants seront également fermées, seulement les services « pour emporter » seront permis. Enfin, tous les salons de coiffure et d’esthétique seront fermés à compter de minuit ce soir.

Il a également confirmé que les services de garde ainsi que les écoles, cégeps et universités seront fermés jusqu’au 1er mai. Des travaux et activités seront envoyés aux parents pour permettre une poursuite des apprentissages. De plus, le premier ministre a confirmé qu’il n’y aurait pas d’examen du ministère cette année mais crois que, peu importe le scénario, la majorité des enfants pourront accéder au niveau supérieur l’an prochain.

Le ministre de l’Éducation va s’assurer que tous les cégeps et universités offrent des formations à distance. Quant aux services de garde, ils demeurent ouverts seulement pour les emplois considérés comme services essentiels.

20 mars 2020

139 cas de personnes infectées au Québec, 10 personnes hospitalisées, 1 décès (2 400 personnes sous investigation, 7 700 personnes ayant reçu des résultats négatifs).

19 mars 2020

121 cas de personnes infectées au Québec, 6 personnes hospitalisées, 1 décès (3 997 personnes sous investigation, 6 000 personnes ayant reçu des résultats négatifs).

En après-midi, le premier ministre du Québec, le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, et le ministre des Finances, Éric Girard, ont annoncé la mise en œuvre de mesures d’appui aux entreprises québécoises, dont un programme totalisant 2,5 milliards de dollars pour soutenir celles touchées par les répercussions de la COVID-19. Le premier ministre a également rappelé l’importance pour tous les Québécois de soutenir les entreprises d’ici en achetant localement.

18 mars 2020

94 cas de personnes infectées au Québec, dont 6 personnes hospitalisées (3 600 personnes sous investigation, 5 200 personnes ayant reçu des résultats négatifs). Le premier ministre a annoncé un premier décès au Québec dû au coronavirus, une personne
âgée de Lanaudière.

Annonce d’une augmentation du nombre de tests qui seront effectués par jour à 3 000; à 5 000 par jour d’ici vendredi et ajout de 150 infirmières pour répondre au 811.

MESURES ANNONCÉES PAR LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL

Le premier ministre du Canada a confirmé la fermeture de la frontière canado-américaine à tous les passages non essentiels. Les échanges commerciaux ne sont pas affectés.
Le gouvernement fédéral a également annoncé une série de mesures pour protéger l’économie, ainsi que la santé, la sécurité et les emplois pendant la pandémie. Ces mesures représentent 27 milliards de dollars en soutien direct aux travailleurs et entreprises et 55 milliards de dollars en liquidités par le biais de reports fiscaux.

Ottawa repousse au 1er juin la date limite pour la transmission de déclarations de revenus des particuliers et permet à tous les contribuables de reporter jusqu’en août 2020 le paiement de tout montant d’impôt dû et acomptes provisionnels, sans pénalités.
• Bonification temporaire de l’Allocation canadienne pour enfants de 300 $ pour les familles à faibles revenus (mai).
• Mise en place d’une « Allocation pour soins d’urgence » pouvant atteindre 900 $ aux deux semaines pour un maximum de 15 semaines (avril). La mesure vise :
o les travailleurs, y compris les travailleurs autonomes, qui sont malades, en quarantaine ou qui ont reçu la directive de s’isoler, qui s’occupent d’un membre de leur famille atteint de la COVID-19, comme un parent âgé ou une autre personne à charge malade,
mais qui ne sont pas admissibles aux prestations de maladie de l’assurance-emploi;
o les parents qui travaillent, qu’ils soient ou non admissibles à l’assurance-emploi, et qui doivent rester à la maison sans salaire parce que leurs enfants sont malades ou ont besoin de services supplémentaires en raison de la fermeture des écoles.
• Mise en place d’une « Allocation de soutien d’urgence » de 5 milliards de dollars aux travailleurs qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi et qui risquent de perdre leur emploi.

• Aide supplémentaire aux personnes et aux familles à revenu faible ou modeste grâce à un versement complémentaire spécial du crédit de TPS (jusqu’à 300 $ par personne à faible revenus et 150 $ par enfant).
• Subvention salariale pour les petites entreprises admissibles équivalant à 10 % des salaires
pendant les 90 prochains jours, et ce, jusqu’à concurrence de 1 375 $ par employé et de 25 000 $ par employeur.
• Possibilité de report des paiements hypothécaires.

17 mars 2020

63 cas de personnes infectées au Québec (3 500 personnes sous investigation, 3 700 personnes ayant reçu des résultats négatifs)

Ouverture de 9 nouvelles cliniques de dépistage pour un total de 31 cliniques.

MESURES FISCALES

Report de la date de production des déclarations de revenus au 1er juin pour les particuliers et au 31 juillet pour le paiement des impôts. Pour les entreprises, le gouvernement accorde une suspension des paiements de l’impôt et des acomptes provisionnels jusqu’au 31 juillet 2020.

MESURES FÉDÉRALES DÉJÀ EN PLACE OU ANNONCÉES

À titre de rappel des mesures prises par les gouvernements depuis la semaine dernière :
• depuis le 11 mars, le délai de carence d’une semaine pour être admissible à l’assurance-emploi
est temporairement aboli;
• depuis le 11 mars aussi, la durée maximum des ententes du programme de Travail partagé du
gouvernement fédéral passe de 38 à 76 semaines. Ce programme ne s’adresse cependant pas
aux municipalités;
• le gouvernement fédéral a annoncé le 13 mars 10 G$ de prêts aux entreprises qui seront
affectées par la situation actuelle.

16 mars 2020

50 cas de personnes infectées au Québec (3 000 personnes sous investigation, 3 000 personnes ayant reçu des résultats négatifs)

MESURES D’AIDE AUX TRAVAILLEURS ET AUX ENTREPRISES

Création d’un Programme d’aide temporaire aux travailleurs et travailleuses (PATT COVID-19) qui doivent s’isoler et ont une perte temporaire de revenu.
Les personnes éligibles sont celles :
• qui ont contracté le virus ou qui présentent des symptômes;
• qui ont été en contact avec une personne infectée;
• qui reviennent de l’étranger.

Ce programme s’adresse uniquement aux personnes qui doivent s’isoler et qui :
• ne sont pas indemnisées par leur employeur;
• n’ont pas d’assurance privée;
• ne sont pas couvertes par les programmes gouvernementaux, notamment l’assurance-emploi au gouvernement fédéral.

Les prestations d’un maximum de 573 $ par semaine seront non imposables et versées pour une période de 14 jours (durée maximale d’un mois si l’isolement se prolonge). Les autres détails d’admissibilité sont disponibles au quebec.ca. Le formulaire sera disponible à partir du 19 mars.
Les prestations seront gérées par la Croix-Rouge et les versements effectués dans les 48 heures suivant l’acceptation, par dépôt bancaire ou carte prépayée.

MESURES FÉDÉRALES

Le premier ministre du Canada a annoncé en début d’après-midi la fermeture des frontières canadiennes à toutes les personnes qui ne sont pas citoyens ou résidents permanents.

Seuls quatre aéroports pourront désormais accueillir les vols internationaux : ceux de Montréal, Toronto, Calgary et Vancouver.

De plus, quiconque présentant des symptômes grippaux sera interdit de monter à bord d’un vol en direction du Canada, incluant les citoyens canadiens. Un programme d’aide sera mis à la disposition des Canadiens à l’étranger qui tentent de revenir au pays et qui sont confrontés à des frais supplémentaires importants.

15 mars 2020

35 cas de personnes infectées

Fermeture des lieux de rassemblement suivants :
• Centres de loisirs et d’amusement
• Piscines, spas
• Bibliothèques
• Centres de ski
• Mégas parcs
• Cinémas
• Centres d’entraînement
• Bars et discothèques
• Cabanes à sucres
• Buffets
De plus, le gouvernement souhaite limiter la capacité des lieux publics. Ainsi, le premier ministre demande aux propriétaires de restaurants de limiter le nombre de clients à 50 % de la capacité de leur établissement afin de garder une distance d’environ un mètre entre les personnes.

14 mars 2020

Le gouvernement Legault a décrété l’état d’urgence sanitaire au Québec. Le premier ministre a également annoncé l’interdiction de visites dans les centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD), les ressources intermédiaires et les résidences pour aînés. Les visites sont également proscrites dans les hôpitaux. Le premier ministre a également invité les Québécois de 70
ans et plus, jugés plus vulnérables au virus, à demeurer à la maison pour les prochaines semaines.

13 mars 2020

L’état d’urgence sanitaire a été déclaré sur tout le territoire québécois. Cette mesure exceptionnelle octroie au gouvernement du Québec les pouvoirs nécessaires pour mettre en place l’ensemble des mesures visant à assurer la protection de la santé de la population.