Attention aux fraudes par courriel ou par message texte

  • Supprimez les courriels et les messages textes non sollicités.
  • N’ouvrez pas les messages provenant d’entreprises avec lesquels vous n’avez pas de relation existante.
  • Analysez l’adresse courriel de l’expéditeur.

  • Un courriel ou un message texte évoquant un sentiment d’urgence est un signe qu’il pourrait s’agir d’une fraude.
  • Vérifiez si le message contient des fautes d’orthographe ou de grammaire, un langage inhabituel ou une image de marque qui semble douteuse.
  • Ne cliquez pas sur les liens ou les pièces jointes si vous n’êtes pas sûr de l’identité de l’expéditeur.
  • Ne cliquez pas sur un lien qui demande des renseignements personnels ou financiers. Fermez la page.
  • Les institutions financières et les organismes gouvernementaux ne demandent pas de renseignements personnels ou financiers par courriel ou message texte.
  • Si un message provenant de l’un de vos contacts vous semble bizarre ou inquiétant, communiquez avec lui par un moyen de communication autre que par courriel.

Si vous ou une personne que vous connaissez croyez avoir été victime de fraude, communiquez avec le Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501 ou rendez-vous au www.centreantifraude.ca/

Attention aux fraudes liées à la COVID-19

Les fraudeurs sont créatifs et cherchent à profiter des craintes et des incertitudes des consommateurs. Voici des exemples :

  • Des entreprises privées offrent des tests « rapides » de dépistage de la COVID-19. Seuls les hôpitaux sont actuellement autorisés à effectuer ces tests.
  • Les consommateurs achètent de grandes quantités de produits et les revendent plus cher. Ces produits peuvent être périmés, être d’une qualité inférieure et accroître vos risques pour la santé.
  • Les fraudeurs font du porte-à-porte pour offrir de faux services de décontamination.
  • Les fraudeurs qui se font passer pour la police imposent des amendes sur-le-champ à des personnes qui portent un masque.
  • Les fraudeurs peuvent vous encourager vivement à investir dans de nouvelles actions prometteuses liées à la maladie.
  • Méfiez-vous des traitements miracles, des remèdes à base de plantes médicinales et d’autres offres douteuses (ex. vaccins, tests plus rapides, etc.).
  • Méfiez-vous des organismes de bienfaisance frauduleux qui sollicitent de l’argent pour des victimes ou la recherche. Vous ne devriez jamais vous sentir obligé(e) de faire un don.

Si vous croyez être victime de fraude ou si vous connaissez une personne qui a été victime de fraude, communiquez avec le Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501 ou rendez-vous au http://www.centreantifraude.ca/.

Comment vous protéger lors d’un achat en ligne

  • Recherchez des coordonnées fiables (ex. numéro de téléphone, adresse courriel, adresse physique).
  • Lisez les commentaires avant de faire un achat.
  • Inspectez minutieusement un produit avant d’effectuer votre paiement.

  • Utilisez une carte de crédit reconnue lorsque vous faites des achats en ligne étant donné que ces cartes offrent les meilleurs programmes de protection contre la fraude.
  • Si l’on vous demande d’utiliser un autre mode de paiement pour éviter des frais, procédez avec prudence.
  • Méfiez-vous des commandes en ligne qui exigent un envoi rapide avec des adresses postales et d’expédition différentes.
  • Soyez conscients qu’il y a aussi des fraudes dans les petites annonces.

Quelques trucs techniques

  • Avant de vous connecter à Internet, assurez-vous que la sécurité Internet de base est activée sur votre appareil.
  • Ne communiquez pas de renseignements personnels et financiers lorsque vous êtes branché à un réseau Wi-Fi public.
  • Tenez les logiciels de votre appareil à jour.
  • Utilisez un moteur de recherche qui ne recueille pas vos renseignements personnels, ne conserve pas votre historique de recherche et ne détecte pas lorsque vous naviguez en mode privé ou non.
  • Aucune entreprise de technologie ou de sécurité ne vous avertira de la présence de virus ou de logiciels malveillants potentiels et ne vous demandera de communiquer avec elle pour trouver une solution.
  • La façon la plus sûre de sortir d’une fenêtre contextuelle est de le faire à partir du « Gestionnaire de tâches ». Dans le cas des ordinateurs, maintenez les touches Ctrl +Alt + Suppr de votre clavier enfoncées, sélectionnez « Gestionnaire de tâches », trouvez le « Processus » approprié, et cliquez sur « Terminer la tâche ».
  • Si vous n’arrivez pas à sortir de la fenêtre contextuelle, forcez l’arrêt de votre appareil.
  • Désactivez les témoins et supprimez votre historique de navigation, chaque fois que ces éléments ne sont pas nécessaires.

Si vous ou une personne que vous connaissez croyez avoir été victime de fraude, communiquez avec le Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501 ou rendez-vous au www.centreantifraude.ca/.